Distribution Rayons supermarché légumes

Manager en Grande Distribution, entre bienveillance et autorité

Dernière mise à jour:

[Mis à jour le 12 novembre 2020] Le nombre de salariés en grande distribution ne cesse de croître. Entre 1996 et 2016, nous avons pu constater une augmentation de 36% de l’effectif salarial trimestriel du commerce de détail. En une vingtaine d’années, de nombreux points ont évolué... Et on a notamment vu l’apparition de nouveaux métiers liés au management dans le secteur de la grande distribution. Avec plus d’une centaine de supermarchés au sein de Bordeaux, de nouveaux genres de supermarchés ont vu le jour tels que les supermarchés collaboratifs. Focus !

Du business aux organisations, des mutations indéniables

Depuis quelques années, la grande distribution connaît une mutation sans précédent. Elle change les habitudes de travail des salariés, ainsi que de leurs managers. Les collaborateurs ont vu leur poste évoluer. Ils souhaitent plus de flexibilité tant au niveau des horaires de travail que de la polyvalence. Un nouveau système de fonctionnement, facteur de tension, est difficile à maîtriser au sein des Grandes Surfaces Alimentaires (GSA). En effet, le management en grande distribution revêt plusieurs casquettes, de la gestion du magasin aux responsabilités des flux du personnel. Il est également en charge de la prise en considération de la satisfaction client, etc.

Le manager de magasin, aussi appelé directeur de magasin, se doit d’avoir de nombreuses qualités pour effectuer au mieux ses différentes missions. Organisé, rigoureux mais aussi attentif aux attentes de ses clients potentiels, le manager doit faire en sorte que le magasin soit présentable. Il veille enfin à ce que les promotions locales soient pertinentes au regard de la clientèle.

Le rôle central d’un bon manager est également de pouvoir diriger ses équipes avec sérénité, afin de s’inscrire dans la durée . De la main de fer au gant de velours, il fait le lien entre la figure d’autorité et sa sensibilité au bien-être des salariés.

Repenser un management bienveillant de la grande distribution

Dans les grandes surfaces, le rôle plus polyvalent des salariés a eu un impact direct sur de nombreux facteurs professionnels. La pénibilité du travail, avec la réalisation de tâches répétitives ou le port de charges lourdes sans équipement d’assistance… Le manque de reconnaissance de certains managers et l’absence de culture d’entreprise qui rendent le salarié moins épanoui, moins productif, et davantage sujet aux accidents sur le lieu de travail.

Afin de rendre le travail au sein des GSA plus serein et plus agréable, les grandes surfaces ont décidé de changer leur fonctionnement et les méthodes de management employées, pour impliquer davantage les collaborateurs dans la vie de l’entreprise en grande distribution.

Manager grande distribution
Le rôle d’un manager est de pouvoir guider ses salariés vers l’excellence dans la gestion.

Ainsi, certaines enseignes ont fait le choix de se tourner vers un “management bienveillant” pour encourager les équipes et les écouter. L’objectif est de progressivement changer les points négatifs en positifs. Le but principal du manager de magasin est de pouvoir instaurer avec ses équipes un climat de confiance. Ce climat se répercute directement sur la relation clients et amoindrit les tensions.

Des initiatives bordelaises mêlant réussite et nouveaux modèles

Darwin est un lieu bâti sur une ancienne caserne militaire sur la rive droite de Bordeaux. Cet écosystème est un lieu de culture urbaine,pour se réunir autour d’un verre ou encore acheter des produits de consommation « durables ». Bien loin de la grande distribution, ce lieu de commerce et de travail est unique. Une manière de se reconnecter aux produits bruts, dans un environnement propice à cette introspection. Les espaces de travail et de commerce se multiplient, pour permettre aux clients de se retrouver dans un univers original. En effet, il est l’un de ces espaces où les salariés sont managés sur un pied d’égalité.

Plus grand restaurant bio de France, le Magasin Général est également une épicerie à taille humaine. Bien loin des enseignes nationales avec une équipe restreinte et disponible qui se tient à disposition de ses clients. Une gestion de la bonne humeur et de la bienveillance, avec la proximité des producteurs locaux pour consommer plus responsable. Cette épicerie ne propose que des produits bio et locaux de saison, préalablement sélectionnés par les commerçants. Elle compte à ce jour près de 5000 références à la vente. Un endroit fortement atypique où l’on peut d’un côté faire ses courses… Et de l’autre se régaler dans un restaurant aux allures de réfectoire. Cet établissement suit les évolutions de la consommation, appelée la “déconsommation” pour consommer moins, mais consommer mieux.

Célia LOMBARDO – BORDEAUX Business

Audrey KOZACZKA – BORDEAUX Business

Plus d'articles
Analytique - Anodot - BORDEAUX Business
L’entrepreneuriat à l’heure de la Data
X