Marché de Noël solidaire : le terroir sous le sapin

Marché de Noël solidaire : le terroir sous le sapin

Décembre est le signe de Noël, des fêtes de fin d’année, et des cadeaux à faire pour ses proches. Sur Bordeaux, pour être original et sortir des cadeaux “de magasin”, certains clients se tournent vers les marchés de Noël. Le plus emblématique de Bordeaux se situe sur la place Tourny, avec ses petites cabanes de bois, ses musiques typiques et l’odeur du vin chaud.

Sur les marchés comme celui-ci, pas de grandes marques, pas de produits manufacturés : les commerçants présents sont principalement des habitants de la région, travaillant à leur compte et travaillant des produits locaux afin de faire connaître le savoir-faire local et la richesse du terroir. Il s’agit-là d’une manière de faire connaître ses produits et de vendre le “Made in France”, et le fait-main.

D’autres marchés sur Bordeaux, à l’instar du marché solidaire de Pey Berland sont plus orientés sur l’économie locale et solidaire, en proposant véritablement des produits du terroir. Face à l’Hôtel de Ville, sur la place Pey Berland, le marché de Noël solidaire, organisé par la Ronde des Quartiers de Bordeaux, la mairie de Bordeaux et la Caisse Sociale de Développement Local, propose de découvrir les produits et le savoir faire d’une trentaine de créateurs et entrepreneurs.

Bijoux, accessoires de mode, objets décoratifs… l’ensemble des produits sont créés à la main, et proposés en pièces uniques sur le marché, pour faire des cadeaux originaux et participer à une bonne action : faire vivre les petits créateurs locaux, trop souvent oubliés face à l’écrasante concurrence des grands groupes internationaux.

D’autres initiatives de la part d’associations ont émergé, dans un contexte solidaire : des manifestations engagées, mises en place par le Secours Populaire Français, les motards solidaires, mais aussi les Clowns Stéthoscopes ou encore le Club Agora Bordeaux permettent, grâce à la vente d’objets ou le don, à permettre aux familles qui n’ont pas les moyens d’offrir des cadeaux ou de vivre convenablement de pouvoir le faire.

En Gironde, 32% des artisans sont des micro-entrepreneurs (selon les études menées en Janvier 2017 par Artisans Gironde). Des entreprises très jeunes, qui ont besoin de se faire connaître et de proposer leurs créations locales, dans un environnement où les clients ont envie d’acheter des produits originaux, qui sortent de l’ordinaire, et qui soient pour la plupart uniques.

Le marché bordelais, perçu comme concurrentiel est à double tranchant pour les artisans : il peut apporter de réelles opportunités et constituer un formidable moteur de croissance pour leur activité, ou au contraire les freiner totalement.

La solution ? Être bien accompagné et guidé pour s’implanter au mieux dans le paysage bordelais. À l’heure où le “fabriqué local” a le vent en poupe, il est temps de se montrer et vendre ses idées, ses produits. L’artisanat est encore loin de s’éteindre, bien que le marché soit encore fragile.

Audrey Kozaczka – Bordeaux Business

 

Sources :

CMAI 33

Bordeaux.fr

Aucun commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X