Maison marché immobilier France

Le marché immobilier en hausse pour 2021 ?

Dernière mise à jour:

Le marché immobilier a t-il fini de nous offrir des conditions idéales pour accéder à la propriété ? Depuis 2020, les données semblent montrer une situation au plus bas, avantageuse pour tous les investisseurs. D’autant plus qu’avec les confinements liés à la pandémie, déménager pour plus d’espace devenait une solution appréciée. Mais cette situation idéale semble terminée, face à la hausse constatée des prix au m² dans 10 des plus grandes villes françaises, hors Paris. Une hausse contrastée, mais bien présente, qui marque l’annoncé resserrement des conditions d’achat… Et la situation déjà prévisible du marché immobilier. 

Un marché immobilier victime de son succès

Avec les conditions plus qu’optimales pour acheter un bien immobilier, en qualité de primo-accédant ou non… Les foyers français se sont lancés dans ces démarches à la suite du premier confinement. L’occasion de réaliser un investissement sur un marché immobilier propice, notamment dans les grandes villes. Pour autant, la situation a bien évolué entre la fin d’année 2020 et l’été 2021. 

Les prix ont repris leur croissance, et cette hausse n’est pas anecdotique : 6.15% en moyenne sur l’ensemble du territoire français. Cependant, elle n’est pas égale pour toutes les communes. Lorsque l’on se penche sur le détail, métropole par métropole… Force est de constater que certaines connaissent une hausse bien plus marquée que d’autres. Ainsi, des métropoles comme Marseille, Nice, Montpellier, Strasbourg, Lille ou encore Rennes connaissent des hausses record. 

En revanche, Bordeaux, Toulouse, Lyon et Nantes font face à une augmentation des prix du marché immobilier bien plus contenue. En effet, ces métropoles ont déjà un marché immobilier particulièrement haut, ce qui a tendance à freiner l’achat pour un logement plus important. Les acquéreurs délaissent donc ces villes, déjà reconnues pour leurs prix élevés, pour se tourner vers des métropoles plus accessibles. 

Cela a pour effet direct de faire grimper en flèche les prix des biens immobiliers sur ces villes. Ainsi, Marseille et Strasbourg enregistrent les hausses les plus importantes entre décembre 2020 et juillet 2021 : +9.05%. Un taux qui a de quoi donner le tournis, lorsque l’on sait à quel point les prix de l’immobilier restaient stables depuis une année !  

En cause : le climat qui attire les investisseurs, majoritairement Franciliens, dans des villes agréables ou qui présentent des opportunités intéressantes. Les infrastructures attirent aussi les achats immobiliers, comme c’était le cas pour Bordeaux après la mise en place de la LGV reliant Paris en 2 heures à peine. 

Maison logement habitation appartement
Les métropoles françaises ne connaissent pas une hausse égale.

Bordeaux, une ville boudée par les investisseurs ? 

On a souvent comparé Bordeaux à Paris. Une ville porteuse d’opportunités professionnelles, attirant les entrepreneurs pour son cadre de vie idéal… Mais maintenant, la métropole est associée à Paris… Pour ses prix. En effet, depuis plusieurs années maintenant, les prix du marché immobilier bordelais augmentent inexorablement. La hausse des demandes et de l’intérêt porté à la ville, mais aussi le fort développement de ses infrastructures en fait une métropole très attractive. 

Pour autant, cette fois-ci, la hausse des prix n’aura été que limitée, par rapport à d’autres. 4,29%, soit un passage du prix au mètre carré de 4902 € en décembre 2020… A 5113€ du mètre carré en juillet 2021. La hausse est bien présente, mais bien plus contenue que pour les métropoles marseillaise et strasbourgeoise. 

Le marché immobilier est-il saturé ? Ou les prix sont-ils déjà si élevés que les investisseurs se tournent plutôt vers d’autres horizons pour devenir propriétaires ? La ville construit, réhabilite des quartiers vétustes pour construire le Bordeaux de demain. Une volonté féroce de lancer une transition écologique et énergétique d’ampleur, impulsée par l’immobilier d’entreprise… Mais aussi quelques programmes résidentiels. Cependant, la demande fait face à une offre plus limitée. Il faut construire, et cela prend du temps. 

Si l’on compare les métropoles françaises en termes de prix au mètre carré, Bordeaux monte sur la troisième marche du podium. Elle est devancée par Lyon, avec ses 5848€ du m², et Nice, accessible dès 5429€ du m². Des chiffres révélateurs d’un attrait pour ces villes, pour leur cadre de vie et leur dynamisme. La métropole toulousaine est quant à elle celle qui enregistre la hausse la plus faible : 2,38%. Ce qui ne l’empêche pas de proposer le m² à 3751€… Mais de rester tout de même parmi les métropoles les plus abordables de France. 

Sources : 

Prix immobiliers : une hausse des prix inégale pour les 10 principales villes françaises

(hors Paris). Publié par Realadvisor le 29 juillet 2021

2021 : Découvrez les prix de l’immobilier par quartier à Bordeaux Lalanne Immo

Abonnez-vous à la Newsletter

X