Bordeaux Business

BORDEAUX Business, accélérateur de Business…
Le Media des Entreprises & des Entrepreneurs

Contactez-nous :
  • Aucun produit dans le panier.

Maroquinerie et handicap, un business de créateur et de valeurs

  /  Brèves   /  Maroquinerie et handicap, un business de créateur et de valeurs
Maroquinerie cuir sac porte monnaie

Maroquinerie et handicap, un business de créateur et de valeurs

La maroquinerie est un art sur le travail du cuir pour les sacs, portefeuilles, ceintures, ou encore les bijoux.  Les artisans de ce secteur ont une expérience et un savoir-faire qui font la réputation de la mode française. Les entreprises de la maroquinerie, pour la plupart, amorcent leur transition écologique et sociale. Cette transition s’opère notamment grâce aux méthodes et aux matériaux utilisés, mais aussi dans le recrutement inclusif. Un recrutement inclusif qui aide à l’insertion des personnes en situation de handicap au sein de ces entreprises. L’APF France Handicap lance fin septembre, un appel à candidature en partenariat avec La Caserne pour intégrer le programme “Maroquinerie”. 

Promouvoir l’inclusion dans le secteur de la maroquinerie grâce à l’accompagnement

Grâce à ce programme, les 15 créateurs en maroquinerie bénéficient de l’accompagnement de l’accélérateur La Caserne. Cet accompagnement a pour objectifs de promouvoir la transition écologique et sociale de leur entreprise. Cela s’applique surtout par le recrutement de collaborateurs en situation de handicap au sein des entreprises. Leur talent et leur savoir-faire, mis en avant par La Caserne et par APF France Handicap permettent de soutenir l’activité des artisans. La filière Cuir, luxe, textile et métiers d’art compte en Nouvelle-Aquitaine plus de 10 000 salariés et plus de 2611 artisans. Il s’agit d’un secteur traditionnel qui a un rôle important à l’échelle régionale. 554 entreprises sur la région travaillent le cuir et recrutent 3900 salariés, ce qui montre le dynamisme artisanal. Ainsi, l’artisanat du cuir et la maroquinerie sont des secteurs qui recrutent et qui sont des moteurs de l’emploi. 

Ces secteurs, comme de nombreux autres, ont souffert de la COVID-19. En effet, suite au confinement, les entreprises n’ont pas pu exercer leur activité pendant plusieurs mois. Un manque à gagner pour leur économie, mais aussi un coup dur pour l’emploi. Les procédures de chômage partiel et les fermetures de petites entreprises locales rendent difficile la reprise. Ainsi, à travers ce programme initié par APF France Handicap et La Caserne, les entreprises peuvent recruter de nouveaux collaborateurs en situation de handicap. Cette initiative est un excellent moyen de favoriser l’inclusion, notamment pour relancer l’emploi des personnes en situation de handicap. Pour les entreprises de plus de 20 salariés, 6% minimum de l’effectif doit représenter ces salariés. Si certaines entreprises font le pari d’embaucher exclusivement des personnes handicapées, d’autres secteurs ont des difficultés à recruter. C’est notamment le cas de la maroquinerie, qui nécessite des connaissances pointues et une formation particulière. 

Gant et sacoche en cuir
Le travail du cuir dans la maroquinerie est un art

Des valeurs et une passion de la création, au service de l’emploi 

La maroquinerie est avant tout un business de création et d’art, qui nécessite un savoir-faire important. Le travail du cuir et de ses dérivés demande une technique propre à l’artisanat. Afin de poursuivre ce savoir-faire, les entreprises se transmettent souvent de génération en génération, en conservant le travail manuel. Un art et une maîtrise qui font la réputation de l’artisanat à la Française. Ainsi, les métiers de l’artisanat offrent de l’emploi et des opportunités à saisir. Bon nombre d’artisans sont auto-entrepreneurs, travaillant à leur compte. Pour eux, la COVID-19 touche leur activité, freinant la vente de sacs et d’objets de maroquinerie. Cette période difficile impacte économiquement cette activité, et les créateurs veulent relancer leur activité rapidement. C’est pour cela que ce secteur recrute, et veut se tourner dans une démarche de transition sociale.

L’artisanat tient une place de choix dans la réputation des entreprises et du savoir-faire à la Française. Moteur de l’emploi, l’artisanat recrute et est présent dans l’environnement néo-aquitain. Grâce au recrutement de collaborateurs en situation de handicap, la maroquinerie s’assure une transmission des savoirs et une relance de l’activité. Un soutien bienvenu après des mois difficiles pour l’activité de ce secteur. 

Sources : 

Communiqué de Presse – APF France Handicap & La Caserne

Entreprise Nouvelle-Aquitaine – Filière Cuir, luxe, textile et métiers d’art

Consultante Media pour BORDEAUX Business. Apporter une analyse sur les grands événements business à Bordeaux me tient à cœur. Un travail de recherche intense, sur toutes les tendances du marché local. Avec BORDEAUX Business, je souhaite apporter aux entrepreneurs toutes les réponses pour évoluer sereinement, au gré de l'économie bordelaise.

X