Marque employeur et recrutement authentique selon AMV et Wizbii

amv-wizbii-recrutement-assurance-bordeaux-business

Marque employeur et recrutement authentique selon AMV et Wizbii

Le 20 juin dernier, le leader de l’assurance moto et 2 roues, AMV, du groupe Filhet Allard basé à Mérignac, s’est laissé tenté par une nouvelle expérience en matière de recrutement. Il a confié à Wizbii, plateforme de recherche d’emploi pour les jeunes, l’organisation d’un cocktail de recrutement, rompant quelque peu avec la tendance du job dating.

Ainsi, le restaurant Le Confidentiel sur le quai des Chartrons à Bordeaux a accueilli une vingtaine de candidats sélectionnés par Wizbii pour le compte d’AMV.

Entreprise en forte croissance depuis quelques années, AMV exprime des besoins de recrutement importants tout au long de l’année. La société exploite les canaux habituels et à cette fois-ci choisi de répondre à la proposition de Wizbii pour toucher sa cible, les jeunes diplômés, entre 20 et 30 ans.

Une collaboration gagnant gagnant

Après avoir été invité par Wizbii à un événement rassemblant différents recruteurs, AMV réalisait sa première session spécialement pour sa société. Séduit par le contexte différenciant proposé par Wizbii et sa démarche innovante, dans l’ère du temps, AMV illustrait par là même l’esprit jeune qui anime l’entreprise depuis sa création, il y a 40 ans.

Bertrand Bocquet, DRH du Groupe Filhet Allard et AMV, et Agnès Rouvière, directrice générale adjointe déclarent apprécier aussi bien l’agilité, la réactivité et la rapidité d’exécution de Wizbii que le gain de temps et le budget raisonnable apportés par la solution clé en main proposée : filtre des candidats, mise en relation, communication…

Par ailleurs, la convivialité des rencontres, dans ce cadre informel, permettant des échanges détendus plus révélateurs qu’en entretien, les recruteurs peuvent se concentrer sur le recrutement de personnalités, au-delà du CV.

En ce qui concerne Wizbii, dont la notoriété, corrélativement au nombre d’abonnés (actuellement 1,9 millions d’abonnés), ne cesse de croître, notamment auprès des candidats, l’enjeu de ce nouveau format d’événement restait de développer son activité directement auprès des recruteurs.

Le format et l’organisation aura en tout cas plus du côté d’AMV tout comme des candidats.

“Je ne connaissais pas ce format, et je trouve la démarche très intéressante. C’est beaucoup moins formel qu’un job dating. On peut discuter avec les autres candidats. D’une manière général, cela met en confiance.” – Mélanie

AMV, une entreprise en forte croissance

AMV recrute actuellement sur deux types de postes : des gestionnaire relation client et des gestionnaire en indemnisation.

Les besoins sont suffisamment importants pour qu’AMV réalise de 4 à 5 sessions de formation par an sur 4 à 6 semaines chacunes, regroupant entre 8 et 10 collaborateurs. Fin juin, la société ne prévoyait pas moins de 20 nouveaux collaborateurs d’ici la fin de l’année.
Une tendance des effectifs à la hausse qui se retrouve également dans les autres entreprises du groupe Filhet Allard, telles que Filhet-Allard & Cie (courtage professionnel) ou Filhet Allard maritime.

“Il n’est pas question pour nous d’être juste une bonne école.” – Bertrand Bocquet

En intégrant de nouveaux collaborateurs, AMV souhaite continuer à offrir des parcours de carrières et proposer des opportunités régulières pour évoluer.

“J’avais envie de m’ouvrir de nouvelles portes, de toucher un autre domaine. AMV offre l’opportunité de s’ancrer dans une entreprise qui a envie d’évoluer et de me faire évoluer”. – Mélanie

Accessibilité et marque employeur

Basé à Mérignac, le campus du groupe Filhet Allard se fait également la promesse d’un bien vivre en entreprise. Entre une salle de sport avec cours et appareils, un restaurant d’entreprise, une crèche, un CE actif et des possibilités d’évolution, le groupe travaille sa marque employeur auprès de ses salariés et ses futures recrues.
Pour continuer à en faire des arguments pour attirer des profils intéressants, notamment auprès des jeunes diplômés, AMV participe à d’autres salons de recrutement, y compris le Village des Recruteurs. Il est également en partenariat avec l’IMR (Institut du Management des Risques) de Kedge Business School, ou encore l’IAB (Institut des Assurance de Bordeaux) de Bordeaux 4.
Des événements et des formats qui sortent de l’ordinaire et laisse une empreinte dans l’esprit des candidats.

“C’est la première fois que je participe ou même que j’entends parler de cette manière de recruter. Ma motivation n’en est que décuplée. Le côté informel est apaisant et rend les rencontres beaucoup plus agréables, détendues. Je remarque de plus en plus de nouvelles techniques de recrutement : questionnaire visio enregistré, téléchargement d’une application et questions… C’était moins humain.“ – Mathieu

Les nouveaux modes de recrutement à la recherche des “soft skills”

Alors que les fonctions RH sont régulièrement « diabolisées » pour leur manque de contact et à l’heure où les robots viennent pré-trier les candidatures, les recruteurs cherchent de plus en plus à recruter des personnalités, des compétences humaines, en plus des compétences professionnelles.

Pour y parvenir et travailler l’attractivité des profils rares, les entreprises redoublent de créativité, à l’instar de PwC qui dès 2017 a commencé à organiser des escape games pour recruter de nouveaux auditeurs. Mobilisant les aptitudes à travailler en équipes, à écouter, analyser et résoudre, le jeu permettait aux recruteurs d’évaluer les candidats que des compétences humaines, des “soft skills” qui font la différence au quotidien dans l’entreprise.

Le digital vient également proposer ses solutions notamment via des applications mobiles. Plus que de la mise en relation, les applications surfent sur la tendance du dating en faisant matcher des candidats et des entreprises (CornerJob, Bonanza…).

Malgré ses initiatives différenciantes, les canaux de recrutement traditionnels restent les plus exploités par les recruteurs, ces derniers ne prévoyant d’ailleurs aucunement que les nouveaux mode de recrutement viennent les remplacer, mais reste un complément aux canaux classiques pour réintroduire l’humain dans le processus.

 

Candice CIBOIS – Bordeaux Business

 

Rencontre avec Bertrand BOCQUET et Agnès ROUVIERE le 20 juin 2018 au Confidentiel

Aucun commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X