Mars planète rouge soleil

Mars : Airbus à la conquête de la planète rouge

Dernière mise à jour:

La NASA vient de réussir sa mission à destination de Mars. Avec une structure proche de celle de la Terre, elle anime les rêves de conquête spatiale. La dernière en date est d’actualité, portée par la NASA et Airbus. Un Rover, Perseverance, vient tout juste de se poser sur la planète rouge, pour y mener une série d’expériences et d’expéditions. (1) Une mission particulièrement attendue, à laquelle Airbus a pu contribuer. En effet, Perseverance part équipé de technologies conçues par le groupe, permettant de mener à bien tous ses travaux. Allons-nous vers des découvertes majeures pour l’Humanité ? 

“Percy”, un Rover bien équipé pour mener ses missions sur Mars

Le Rover Perseverance arrive sur la planète Mars après un voyage de sept mois dans l’espace. Fort de ses 3 mètres de long, 2,7 mètres de largeur et 2,2 mètres de hauteur (2) , “Percy” possède également un bras robotique qu’il peut tendre sur 2 mètres. Mais ce ne sont pas ses seules spécificités. En effet, il est aussi équipé de sept instruments scientifiques pour étudier l’environnement biologique et géologique martien. Un petit bijou de technologie pour une mission estimée à 2,7 milliards de dollars.

Airbus contribue à cette mission très attendue, avec le développement et la mise en place sur le Rover d’éléments-clés. La station environnementale MEDA (Mars Environmental Dynamics Analyser) permet par exemple d’analyser plusieurs paramètres environnementaux. Le tout, grâce à des capteurs positionnés un peu partout sur le Rover. Ils permettent notamment d’analyser la vitesse et la direction du vent; l’humidité relative sur Mars; la pression atmosphérique; la température au sol et dans l’air; le rayonnement solaire, mais aussi les propriétés des poussières en suspension. 

Rover Percy Perserverance Mars
Le Rover Perseverance effectue une mission d’environ 3 ans. Source Airbus

MEDA est la troisième station environnementale sous la responsabilité d’Airbus au service de l’exploration spatiale. La première, en 2012 se trouvait à bord de Curiosity, et s’appelait REMS (Rover Environment Monitoring Station). La seconde, en 2018 était pour InSight, et s’appelait TWINS (Temperature and Wind for InSight). 

Perseverance n’a pas fait le voyage vers Mars seul. Il est en effet accompagné d’Ingenuity, un mini-hélicoptère qui pourrait décoller selon les résultats obtenus par les analyses du Rover. Ainsi, les résultats récoltés lors de ces missions seront décisives pour le bon déroulement de l’expérience. Un expérience filmée, à l’aide des quelques 19 caméras qui se trouvent sur le rover. 

Communication Mars-Terre, une rapidité assurée grâce à Airbus

470 millions de kilomètres séparent la Terre et Mars. Une distance non négligeable lorsqu’il faut communiquer. Airbus a mis au point un système d’antenne à gain élevé qui assure une liaison de communication à haut débit avec la Terre. Grâce à cela, les échanges entre le Rover et les scientifiques sont plus simples et rapides. Ainsi, les instructions données par la NASA à Percy seront réceptionnées plus rapidement, pour une mise en application immédiate. Dans l’autre sens, les données transmises par le Rover arriveront aussi plus rapidement sur Terre, dans un temps record d’environ 11 minutes. 

Il s’agit d’une antenne de transmission et de réception en bande X pour échanger à haut-débit. Le système est fait à partir de microbandes développées en interne du Rover. Cela permet de maintenir des conditions de propreté et de stabilité thermique optimales pour une meilleure durée dans le temps. De plus, l’antenne est orientable, ce qui lui permet de bouger pour suivre la Terre… Et donc demander moins d’énergie pour chaque transmission. 

Mars planète rouge entière
La planète Mars se trouve à 470 millions de kilomètres de la Terre.

Ainsi, les équipes de la NASA pourront suivre les expériences du Rover, et avoir des indications sur son état de santé. Percy est conçu pour résister à des températures allant de -135°C à 90°C. Sa mission doit durer environ trois ans, le temps d’étudier la roche et le sol martien avec plus de détails. Une mission ambitieuse, donc, à la recherche de traces de vie passées. L’objectif est également de pouvoir collecter des bio-signatures, traces de cette vie passée sur la planète Mars. Les prémices d’une future vie sur Mars, ou du moins d’avancées significatives sur le domaine spatial. 

Airbus, un groupe très investi dans la recherche spatiale

Depuis plusieurs années déjà, le groupe Airbus s’implique dans les recherches spatiales et dans l’innovation. Après des recherches sur la Lune, porteuses de résultats prometteurs, Airbus se tourne vers Mars. Une planète plus éloignée, mais qui fait tourner les têtes, et qui semble tenir de nombreuses promesses.

Ainsi, les recherches sont possibles grâce aux instruments conçus par Airbus, avec à la clé potentiellement des découvertes qui vont faire évoluer le monde. Un esprit de conquête en développement pour le groupe le plus célèbre de l’aviation et de l’aérospatiale ? 

Sources : 

  1. La technologie spatiale d’Airbus arrive sur Mars, Communiqué Airbus publié le 16 février 2021

2. Le rover Perseverance en 12 chiffres clés, Futura Sciences, article publié le 17 février 2021

Plus d'articles
Mobilier maison décoration cosy
Mobilier, décoration, les grands gagnants de la crise
X