metiers investissement place des femmes

Métiers de l’investissement, la place des femmes avec France Invest et Skema Business School

Dernière mise à jour:

Dans les métiers de l’investissement, la place des femmes est encore trop peu importante. Par conséquent, aujourd’hui, il s’agit d’un des enjeux majeurs des métiers de l’investissement. En effet, selon l’association France Invest, qui regroupe les professionnels du secteur, il convient d’agir. Ainsi, elle place au cœur de ses engagements, la place des femmes dans le secteur. Chaque année, elle effectue notamment un baromètre pour mesurer les évolutions de mixité et pour comprendre comment briser le plafond de verre. Cette dernière a notamment publié son dernier rapport le 4 mai 2021. Il indique que le secteur se féminise timidement. Cependant, France Invest ne souhaite pas s’arrêter à ses chiffres. L’association met également en place des solutions pour soutenir et porter ce changement. Aux côté de la Business School Skema, elle a conçu des formations spécifiques pour soutenir la place des femmes les métiers de l’investissement.

Les métiers de l’investissement et la parité, un secteur en pleine mutation 

Le capital-investissement désigne l’ensemble des opérations qui consistent à accompagner des entreprises non cotées. Le métier consiste à prendre part au capital de ces entreprises avec des investissements. Le capital-investissement va permettre de collecter des capitaux auprès des investisseurs d’investisseurs pour le compte des entreprises.Ainsi, cette prise de participation a pour objectif d’apporter une plus value à court terme. Généralement le délai est de 4 à 7 ans. En effet, le capital-investissement a pour objectif de faire croître la valeur d’une entreprise en la développant. Ainsi, il intervient dans toutes les périodes de croissance d’une entreprise que ce soit de la création, du développement jusqu’à la cession. Selon les chiffres de France Invest, en 2019 pas moins de 8,0 Mds€ ont été levés, dans la région Nouvelle Aquitaine.

Le métier est notamment représenté par France Invest. L’association regroupe des équipes de capital-investissement sur l’ensemble du territoire. Elle compte 364 membres actifs et 200 membres associés. L’association assure une mission de déontologie, de contrôle, et de développement dans le secteur. En ce sens, elle veille aussi à promouvoir le secteur de l’investissement. Elle assure son bon fonctionnement en évaluant les pratiques, les méthodes ou les outils utilisés par le biais d’études.

Ainsi, l’association relève que le milieu est soumis à une problématique majeure. Il s’agit de celle de la mixité. Elle indique qu’il n’y pas assez de femmes dans les métiers de l’investissement. En effet, selon son dernier baromètre paru en mai 2021, en moyenne la proportion de femmes dans les équipes d’investissement est de 27%. Si cette donnée montre une féminisation légèrement croissante dans le secteur puisqu’elle était de 25% en 2018. Rien n’est encore gagné. Ce constat est pour ainsi dire devenu un engagement.

Afin de prendre en compte cet enjeu, l’association France Invest a mis en place une charte de parité dans les métiers de l’investissement. En 2020, elle a engagé pas moins de 274 signataires. Cela représente ¾ des adhérents de l’association. Cette charte vise à atteindre plusieurs objectifs pour renverser la tendance actuelle. D’ici 2030, l’association espère donc qu’il y aura 40 % de femmes dans les équipements d’investissement des sociétés de gestion. D’un autre côté elle espère au 30% de femmes aux comex des entreprises de plus de 500 salariés et accompagnées par les sociétés de gestion. 

Investissement metier capital femmes place travail
Le secteur de l’investissement prend conscience de la problématique de la parité

Des solution pour soutenir la parité dans les métiers de l’investissement

Afin d’atteindre les engagements fixés pour les métiers de l’investissement, l’association France Invest décide de faire appel à SKEMA Business School. Il s’agit d’une école de management qui propose des programmes de formation initiale et continue. Si France Invest a choisi cette école, c’est notamment pour ses engagements dans l’égalité professionnelle, dans l’inclusion mais aussi dans la diversité. L’école s’engage à travers sa Chaire “femmes et entreprises” à lutter pour l’égalité des sexes auprès des étudiants. En effet, ce sont les plus à même de révolutionner le monde du travail et de bousculer des codes obsolètes.

Ainsi, c’est avec des engagements communs que l’école a mis au point trois différents parcours de formation ainsi que des masters class et des ateliers pour communiquer sur la parité. 

Le premier parcours de formation est “Femmes dans les conseils”. Il s’adresse à celles qui souhaitent réaliser  une fonction au sein d’un organe de gouvernance. Le deuxième parcours de formation est “Assertivité et leadership au féminin”. Il s’agit d’une formation qui s’adresse à celles qui veulent développer leur leadership tout en se concentrant sur les savoir-être. Enfin le troisième parcours formation est “ Femmes et hommes engagés pour faire bouger les lignes”. Il s’agit d’un atelier de team building. Il a pour objectif de mettre en place une cohésion entre les hommes et les femmes autour de la parité. L’idée est de mettre d’accord les deux genres pour trouver des solutions et casser les codes ensemble et à tous les niveaux.

Ainsi, si les métiers de l’investissement évolue peu à peu vers la mixité, le chemin est encore long. Cependant, grâce à l’association et à ses partenaires, la prise de conscience est bien là et les actions se multiplient pour donner aux femmes la place qu’elles méritent. 

Sources : 

“SKEMA X France Invest : une formation pour accélérer la parité dans le Capital-Investissement” France Invest X Skema, Communiqué de presse 17 mai 2021

« LE CAPITAL INVESTISSEMENT EN RÉGION NOUVELLE-AQUITAINE » France Invest, Rapport du 18 Octobre 2019

Capital investissement” BPI France

Parité Accroître la place des femmes dans nos métiers” France Invest 

Étude sur la mixité dans le Capital Investissement” Deloitte France Invest, étude mai 2021

Skema Business School

Abonnez-vous à la Newsletter

X