cokpit avion interieur
Microsoft Flight Simulator simulations technologies scan 3D cockpits avions

Microsoft x Asobo : Du video game aux innovations 3D virtuelles de l’aviation

Dernière mise à jour:

On prend de la hauteur avec Microsoft et Asobo Studio. En effet, les deux acteurs ont préparé 14 ans après la dernière édition du jeu de simulation de vol mondialement connu. Ce dernier est Microsoft Flight Simulator. Depuis sa sortie en août dernier, le jeu est a la tête des ventes. Le succès pour le jeu est mondial. En effet, le jeu compte aujourd’hui plus de 26 millions de vols uniques et plus d’un millions de joueurs. Pour rester fidèle à la réalité, Microsoft a fait appel à Asobo Studio afin d’établir l’environnement de ce dernier. Le studio s’est adapté grâce à des technologies de pointe pour mettre en forme l’univers du jeu, son graphisme et les cockpits des avions.

Une collaboration efficace et innovante entre Microsoft et Asobo

Ainsi, le nouveau simulateur de vol de Microsoft a été présenté  le 18 août dernier en collaboration avec le studio Asobo. Microsoft est le leader des plateformes et des services de productivité sur le territoire. Depuis plus de 30 ans il est présent dans l’écosystème numérique français. Il apporte des solutions pour chaque individu et chaque organisation pour qu’ils puissent réaliser leurs ambitions, dans un monde fondé sur le Cloud et la mobilité. Il rassemble plus de 1 600 collaborateurs dans son Campus d’Issy-les-Moulineaux. C’est à travers ce lieu qu’il souhaite véhiculer son ouverture, sa créativité et ses collaborations. Le Groupe est riche de plus de 10 500 partenaires business, technologiques, acteurs du secteur public, chercheurs ou start-ups ou encore acteurs responsables.

Pour cette collaboration et afin de reproduire l’environnement du jeu microsoft a choisi le studio Bordelais Asobo. Fondé en 2002, il est devenu aujourd’hui entièrement indépendant. Il est à l’origine de 24 vidéo expériences vidéo-ludique sur tout le territoire que ce soit sur PC ou console. Au côté de Microsoft Flight Simulator, il est riche de références comme le jeu de course de voitures en monde ouvert FUEL , ou encore A Plague Tale : Innocence. Ces jeux ont tous les trois  été de véritables succès, acclamés par la critique. Ils ont notamment fait des records de ventes significatifs. Ainsi, Asobo Studio compte des partenaires prestigieux comme Disney·Pixar, Codemasters, Ubisoft, Microsoft, Focus Home Interactive et il emploie 220 développeurs. Pour réaliser l’univers du jeu Flight Simulator de la manière la plus réaliste possible le Studio a utilisé des techniques innovantes. 

microsoft scans avions
Scan 3D d’un vrai cockpit d’avion pour la réalisation du jeu vidéo Microsoft Flight Simulator. Photographie : Artec 3D

De la réalité au jeu, la technologie 3D au coeur de la création

Pour concevoir le jeu le studio Asobo a utilisé des technologies de scan 3D. L’objectif est de recréer précisément les cockpits de différents modèles d’avion. En effet, la plupart des joueurs sont des pilotes ou des gamers experts pour qui la simulation de vol n’a plus aucun secret. En ce sens, le jeu rend compte précisément des détails sur sa dernière version.

Pour arriver à cela les équipes du studio ont dû se déplacer dans des tarmacs afin de numériser sur place les avions, que ce soit des biplaces de voltige ou des gros porteurs. En quelques semaine, les opérations de numérisation ont été effectuées grâce au scanner portable Artec 3D Leo. Une fois réalisés les scans des avions sont traités sur ordinateur pour être optimisés grâce au logiciel Artect Studio (3). C’est ce logiciel, qui permet au scan de prendre vie et de traiter les données 3D. Ainsi, pour chaque avion scanné le studio a passé environ une journée de traitement informatique.

Grâce à cette technologie Asobo a également pu faire un gain de temps conséquent. En effet, Artec 3D Leo peut scanner tout type d’objets. Il est donc plus rapide de scanner un objet existant que de le recréer manuellement avec des logiciels de modélisation.

Nous avons pu capturer une grande quantité de données en très peu de temps, tout en changeant d’angle très rapidement.

Nicolas Favre, Vehicle artist chez Asobo Studio

De plus, au delà d’être rapide la technique du scan permet une restitution à l’identique des objets. Ainsi, les trains d’atterrissage et les différents fuselages semblent plus vrai que nature pour une expérience de jeu encore plus réaliste. En effet pour le directeur du développement commercial d’Artec 3D :

Avec cette approche dans la production de jeux de simulation, n’importe qui peut prendre place dans un cockpit qui est, au millimètre près, identique à l’original. C’est tout simplement bluffant de voir les résultats obtenus par Asobo pour créer les avions de Flight Simulator. Le scanner Artec Leo est utilisé pour la conception d’avions, ainsi que pour le contrôle qualité de leurs pièces et c’est vraiment excitant de constater que tout le monde puisse maintenant profiter de modèles 3D habituellement réservés aux ingénieurs de l’industrie aéronautique. Cela ouvre grand les portes pour beaucoup de productions vidéoludiques, mais aussi pour la réalité virtuelle et la réalité augmentée.

Andrei Vakulenko

Le studio Asobo, souhaite ainsi être constamment à la pointe des dernières technologies. Au travers de ce projet il souhaite également mettre en place un système de” laboratoire à idée” pour développer de futurs projets innovants et de nouveaux vidéos toujours plus réalistes. 

Ainsi, Microsoft parvient à proposer une re-edition de son jeu de simulation Microsoft Flight Simulator encore plus aboutie. Le jeu de simulation est plus réaliste que jamais. Il est le fruit d’une collaboration avec le studio Bordelais Asobo Studio. Mais aussi de la mise en place de nouvelles technologies pour retranscrire de manière réaliste l’univers du jeu. Une technologie, qui permet d’approcher la réalité presque à la perfection tout en faisant un gain de temps considérable. Aujourd’hui on voit donc le jeu évoluer pour devenir un moyen de prendre place dans une expérience immersive et ludique. C’est également l’occasion de voir une ouverture et un potentiel interessant pour la réalité virtuelle. Les adeptes du simulateur attendent notamment la version en réalité virtuelle prévue pour fin octobre ou début novembre (2).

Sources :

(1) Communiqué de presse – Asobo / Microsoft – Cas d’application Artec 3D

(2) Microsoft Flight Simulator : Une prochaine update en direction des États-Unis – Article du 2 octobre 2020 – Jeuxvideos.com

(3) Artec3D.com

Plus d'articles
Taille vignes Bordeaux Families
Bordeaux Families, vin, tradition et innovation
X