Microsoft et l’enseignement version IA

logo microsoft bâtiment en verre

Microsoft et l’enseignement version IA

Le Digital et les écoles. C’est une nouvelle grande histoire qui se dessine dans l’Hexagone, les apparitions se font un peu partout en France, là où Paris n’est plus l’ultime ville pour pouvoir faire une grande école. L’intelligence artificielle est un des éléments marquants de cette croissance des écoles, une nouvelle perspective d’avenir, des nouveaux métiers et des nouvelles innovations pour les acteurs du Digital font qu’ils se doivent de s’intéresser, aux professionnels de demain. La dernière nouveauté, Microsoft qui souhaite ouvrir une école sur l’IA à Bordeaux, la nouvelle ville référence du Digital.

Attente entretien embauche avec robot

L’intelligence Artificielle est déjà là

 

La France ne compte pas laisser passer cette chance de pouvoir profiter du marché de l’intelligence artificielle et des nouveautés qu’elle va apporter dans notre quotidien. En effet, en mars 2018, Emmanuel Macron avait déjà annoncé le souhait de mettre sur la table près de 1.5 milliard d’euros dans l’intelligence artificielle, suivant un rapport rédigé par Monsieur Villani, suite à cela en novembre 2018, le gouvernement annonce une stratégie : Elle porte sur la création de quatre instituts interdisciplinaires en IA, les villes sélectionnées sont Paris, Toulouse, Nice et Sophia Antipolis. Leurs buts ? Étudier les différents domaines qu’est la santé, l’énergie et les transports entre autres. Tout ceci piloté par l’Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA). Une coopération avec le secteur privé et d’autres pays est aussi mis en place via ce programme.  

Mais que va apporter l’intelligence artificielle ? Bill Gates, co-fondateur de Microsoft, a toujours eu la même croyance, démocratiser la technologie en rendant tout d’abord les ordinateurs accessibles au plus grand nombre. L’intelligence artificielle de ce fait, est une continuité des ordinateurs. Et comme les robots dans les entreprises, certains y voient une crainte, une peur d’essoufflement du marché au profit des machines.

Mais le temps nous a prouvé le contraire, en effet, les pays possédant le pourcentage le plus élevé de robots sont aussi ceux qui ont un taux de croissance élevé avec un faible niveau de chômage. De quoi nous faire réfléchir sur l’avenir du marché du travail en France. L’intelligence artificielle est déjà là, c’est une réalité et les entreprises se mettraient en difficulté de ne pas suivre les innovations pour se mettre au niveau.

 

La Formation, l’outil de transformation indispensable

 

Les centres de formation pour la plupart l’ont bien compris, les nouveautés liées au Digital doivent être intégrées dans les différents cursus avec leurs lots de problématiques. Les différents types de formation ont vu une forte augmentation, c’est que le cas du microlearning : des ressources accessibles via internet en continu 24h/24h ; Le social Learning : Qui se repose sur les réseaux sociaux pour transmettre le savoir d’apprenants à d’apprenants et les nouvelles tendances, les classes virtuelles, mais aussi les cursus courts.

Ce dernier nous prouve bien toute l’urgence de pouvoir se former rapidement dans un Monde en constante évolution. Par conséquent, le Digital nous offre des nouvelles fonctions où le personnel d’hier aura des difficultés à assimiler, ce que le personnel d’aujourd’hui et de demain, aura déjà intégré grâce à son cursus scolaire.

La gamification, la constante évolution des métiers, les développeurs ou encore dans notre cas, l’intelligence artificielle sont la réalité d’aujourd’hui et des enjeux qui ne peuvent être ignorés. Nous devons nous former, pour mieux nous transformer. Les géants Américains ont bien compris que la France avait assimilé ces nouveautés ainsi que son souhait de s’adapter aux évolutions du marché.

C’est suivant toutes ces problématiques, que Facebook fut le premier à venir s’installer dans l’Hexagone, en 2015, en ouvrant le FAIR : Facebook AI Research, travaillant sur la recherche et la compréhension de l’intelligence artificielle dotés d’une intelligence humaine en abordant des problèmes académiques à long terme, tous liés à l’IA. De plus, en dehors des Etats-Unis, Facebook a uniquement choisi de s’installer à Montréal, Tel Aviv, Londres et Paris. La France est donc devenue un acteur incontournable de l’IA. Dans la même lignée, Google avait aussi décidé d’ouvrir un centre dédié à l’IA, comme Facebook au sein de la capitale, tout ceci en partenariat avec la communauté académique française, en effet, c’était un souhait de rapprocher le privé du public pour allier les compétences.

 

formules sciences robot livre

 

Bordeaux, la ville intelligente

 

Mais voilà Paris n’est plus l’unique acteur, et cela, depuis quelques années, Bordeaux a su élever sa Digitalisation au fil de ces dernières années, et montrer par ses investissements à attirer de nombreux acteurs de l’internet, en effet, les installations de Betclic, ManoMano ou encore Ubisoft ne sont pas dû au hasard. Un écosystème est en place à Bordeaux, des organismes comme Unitec ou French Tech Bordeaux sont là pour le confirmer.

C’est dans ces conditions que Microsoft, fort de plusieurs ouvertures en France gagne en performance et en territoire : Lyon, Montpellier et Issy-les-Moulineaux, cette dernière étant aussi son siège social.

C’est au tour de Bordeaux de voir le projet d’ouverture d’un centre mis en place par le géant Microsoft, tout ceci en partenariat avec Simplon, un professionnel de la formation. Microsoft vise des promotions de 20 à 25 personnes qui devraient toucher l’ensemble des métiers de la data et bien entendu, de l’Intelligence Artificielle. En effet, les promotions déjà existantes sont de tous âges et Microsoft affiche un taux d’emploi de 100% à la fin de chaque cycle. Par conséquent, cela va permettre l’accès à une formation gratuite, dans le but de transformer les professionnels vers les métiers de l’Intelligence Artificielle, et tout ceci sur Bordeaux.

 

Bordeaux continue sa transformation, les entreprises ne sont pas les uniques acteurs, mais ce sont bien aussi les formations à leurs tours qui viennent s’introduire dans un écosystème qui prend de l’épaisseur au fil des années et au fil des projets. Paris n’est plus l’unique antenne de notre connexion au monde du Digital, toutes les villes de France poursuivent leurs transformations digitales dans ce sens. Bordeaux ne la rate pas, la belle endormie n’a jamais été aussi numérique, grâce à sa connexion au Digital.

 

Hugo RENIER – BORDEAUX Business

 

SOURCES :

Journal Du Net : « Digital : Quels impacts sur la formation professionnelle? » – Franck PERRIER 30/03/2016

Business Insider : « Microsoft France va ouvrir 9 écoles dédiées à l’IA dans toute la France » –  Chisato GOYA 20/09/2018

Aucun commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X