Mode et Vin, le nouveau challenge d’IBSM

Mode et Vin, le nouveau challenge d’IBSM

Avec la démocratisation de la mode et l’appétence de nombreux étudiants pour le secteur du luxe, les acteurs de l’enseignement supérieur allant de l’école du commerce aux formations en design rivalisent d’idées pour attirer les étudiants. En effet, la Nouvelle-Aquitaine regroupant les académies de Bordeaux, Limoges et Poitiers comptabilisent près de 129 993 étudiants universitaires pour l’année scolaire 2016-2017, ce qui en fait un région particulièrement attractive. Ayant décelé son potentiel il y a plus de vingt ans, Ghislaine Daurel-heydenreich a, en 1991, repris la direction d’une école de mode bordelaise, IBSM. Persuadée que la création est au coeur des métiers du luxe et de la mode, Ghislaine Daurel a voulu faire valoir le “savoir faire à la française” à l’échelle locale bordelaise. A l’occasion de son départ le 30 juin, Bordeaux Business était convié au Club de la Presse, le 18 juin dernier afin d’aborder les perspectives de développement de IBSM.

 

 

ISBM, un véritable projet pédagogique autour du vin et de la mode

 

Fort d’une implantation dans l’écosystème bordelaise depuis 1988, l’Institut Bordelais de Stylisme Modélisme, situé au 11 Place des Quinconces à Bordeaux, développe depuis 2016 une nouvelle stratégie afin de s’adapter aux mutations du secteur du luxe. En effet, les écoles de mode, autrefois proposant des formations principalement sur l’aspect création, se développent désormais dans la partie production et commercialisation. Accessible dès le niveau Bac, les écoles de mode s’engagent de plus en plus à proposer des formations plus longues afin de donner confiance sur le sérieux de leur projet à la fois aux étudiants et à leurs familles. A ce titre, ISBM est certifié par le titre “répertoire national des certifications professionnelles” pour son diplôme de styliste-modéliste dont les frais de scolarité s’élèvent à 7500 euros par an.  Une certification RNCP permet de faire valoir que la formation est reconnue par l’Etat ainsi que sa pertinence sur le marché de l’emploi. Afin de coller au plus près des aspirations entrepreneuriales de ses étudiants, IBSM propose une spécialisation “création et développement de collection” qui donne accès à un bachelor.

 

Afin de compléter leur offre,  des établissements de l’enseignement supérieur n’hésitent pas à capitaliser sur les atouts indéniables de Bordeaux, à savoir l’art de vivre et l‘oenologie. Dans cette perspective, en 2016, IBSM a développé une branche Wine School sous l’égide de Béatrice De La Mare. Cognac-éducateur, Béatrice De La Mare a coeur d’axer un projet pédagogique autour du vin mais également des spiritueux qui souffrent d’une image peu moderne notamment auprès des nouvelles générations. ISBM Wine School propose ainsi une formation bachelor “caviste-sommelier” avec une trame oenotourisme tandis que la formation master est davantage axée sur le marketing et la commercialisation.  L’école a vocation à nouer des partenariats avec des vignobles du bordelais, actuellement le Château Jouvente (AOC Graves) accueille les étudiants de l’école lors de visites-dégustations. Pour la rentrée académique 2019, les deux entités IBSM Wine School et IBSM Mode & Marketing vont fusionner afin de lier ces deux mondes en apparence antagonistes.

 

 

Les écoles de l’enseignement supérieur bordelaises, un accès aux marchés émergents

 

La filière industrielle de la mode en France, principalement à Paris mais également depuis quelques années à Bordeaux  est un secteur dynamique. En effet, près d’une entreprise industrielle sur treize travaille en France dans le domaine de la mode et du luxe. L’institut bordelais de Stylisme-Modélisme à Bordeaux a su déceler le potentiel d’accueil de Bordeaux des étudiants asiatiques. L’intérêt grandissant en Chine pour les écoles de stylisme et de management de la mode n’échappe pas à la dynamique bordelaise. Le rachat récent de l’école par un ressortissant chinois témoigne de cette dynamique et de la volonté de saisir les opportunités business. Ainsi IBSM a mis en place un programme d’échange interculturel spécialement tourné vers la Chine. Un partenariat avec l’université Ningxia a ainsi été conclu et celle-ci accueille une dizaine d’élèves par an, université qui dispose d’ailleurs d’un institut du vin. Symbole de cette fascination pour l’Asie, IBSM Wine School offre également des formations courtes ouvertes aux professionnels et aux particuliers au “saké-sommelier”, ce vin japonais à base de riz qui n’est nullement comparable à l’eau de vie à laquelle on associe bien souvent le saké. On remarque donc que les formations des métiers de la vigne et du vin sont un excellent moyen pour les écoles d’offrir une vitrine de prestige et d’excellence dans le monde entier. Ainsi les formations dispensées par Kedge Business School Bordeaux avec “Management des vins et spiritueux” et INSEEC Wine & Spirits avec “MBA Wine Marketing & Management” bénéficient d’une visibilité à l’international. L’influence de la France sur la filière vinicole reste sans égale, en témoigne la certification French Wine Scholar qui dispose d’une forte renommée davantage à l’étranger que sur notre territoire national.

 

 

Avec la fusion entre son entité Mode & Marketing et son entité Wine School, ISBM calque sa stratégie sur d’autres établissements de l’enseignement supérieur de la région bordelaise. En diversifiant son offre sur des avantages comparatifs de Bordeaux non délocalisables tels que les vignobles bordelais, Ies écoles privées s’adaptent aux aspirations des étudiants.

 

Justine Angibaud – BORDEAUX BUSINESS

 

Sources : 

 

Bordeaux Business, Bordeaux l’eldorado des écoles supérieures

http://www.mondedesgrandesecoles.fr/luxe-art-de-vivre-a-francaise-rever-monde-entier/

http://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Design-mode/La-mode-en-France

U-Bordeaux – Chiffres de l’université de Bordeaux (avril 2019)

Entreprises.gouv – Le secteur du textile, de la mode et du luxe

 

 

Aucun commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X