Bordeaux Business

BORDEAUX Business, accélérateur de Business…
Le Media des Entreprises & des Entrepreneurs

Contactez-nous :
  • Aucun produit dans le panier.

Optimiser la gestion logistique des entreprises, une utopie devenue réalité

  /  ENTREPRISE   /  Optimiser la gestion logistique des entreprises, une utopie devenue réalité
Logistique - Entrepôt

Optimiser la gestion logistique des entreprises, une utopie devenue réalité

La gestion logistique est au coeur des attentions depuis l’avènement de la commande en ligne. En effet, après le succès fulgurant de géants comme Ebay, Rue du Commerce ou encore Amazon, il fallait réorganiser les entrepôts. D’après une étude réalisée par Médiamétrie en 2019, en France, on dénombrait près de 39 millions de cyberacheteurs.

Un résultat révélateur d’une évolution des comportements d’achat et de nouveaux besoins. Le plus représenté est la volonté de recevoir directement chez soi sa commande, aussi rapidement qu’en allant en magasin. Pour satisfaire ces nouvelles exigences, nombreuses sont les entreprises qui ont dû revoir leurs procédures logistiques.

Repenser ses entrepôts, le défi de la nouvelle gestion logistique

Face à la hausse du nombre de commandes en ligne, les entrepôts de logistique des entreprises ont été obligés de s’adapter. Surfaces plus importantes, plus en hauteur, stockage méticuleux des produits… Ce modèle continue à évoluer aujourd’hui, pour optimiser au maximum la gestion de l’espace.

Mais surtout, cette nouvelle organisation bouleverse les équipes logistiques, qui s’occupent notamment de la préparation des commandes. Cela concerne de nombreux secteurs d’activité, pas seulement la logistique pure pour les entreprises de e-commerce. Les industries pharmaceutiques, manufacturières, automobiles, mais aussi les assurances et les banques ont dû revoir leur gestion logistique.

Pour les aider dans leur développement, la société isitec-international.com a mis au point des logiciels répondant à ces problématiques. Leur avantage principal, c’est qu’ils sont étudiés pour s’adapter à chaque besoin, chaque entreprise. Ainsi, ils proposent par exemple la gestion du tri en vocal, la traçabilité des commandes, ou encore l’aide à la préparation. Ces logiciels se veulent faciles à prendre en main, pour rendre plus intuitifs et rapides la gestion et le traitement des informations.

L’avantage est multiple : pour la main d’oeuvre, la tâche est facilitée, réduisant les déplacements pour aller à l’essentiel. Cela permet d’éviter tout déplacement supplémentaire pour chercher un produit, et donc de gagner du temps et de l’énergie. Pour l’entreprise, cette fluidité dans la préparation permet d’accélérer la cadence, et donc la productivité tout en répondant à plus de demandes.

Enfin, pour le client, la commande arrive plus rapidement, avec moins d’erreurs. L’avantage notable de ces logiciels est de limiter fortement le risque d’erreurs lors de la gestion et de la préparation des commandes. Et cela grâce à une gestion beaucoup plus cadrée et organisée des entrepôts.

Un marché enclin aux progrès technologiques et aux enjeux environnementaux

Le développement de nouvelles solutions qui permettent aux entreprises de prendre en main leur gestion logistique a changé la donne. Pour faciliter l’organisation des équipes, bon nombre de solutions sont mises en place.

Par exemple, le pick-to-light est un système permettant aux opérateurs de se repérer plus facilement dans la préparation des commandes. Grâce à un système de marquage lumineux, il se repère plus rapidement et peut préparer sa commande facilement. Cela permet aussi de classifier avec plus d’aisance des éléments dans un entrepôt. Les entrepôts logistiques sont souvent immenses et il paraît très complexe de s’y repérer, d’autant plus lorsqu’il faut tenir une cadence soutenue. C’est pour cette raison que le pick-to-light est une révolution qui change littéralement la vie des équipes.

Le marché du e-commerce est dominé par des acteurs qui brassent quotidiennement une quantité de commandes très importante. Pour rester compétitifs face aux autres, ils se tournent vers les innovations technologiques leur permettant d’augmenter encore leur productivité.

Dans les autres secteurs où la gestion logistique fait toute la différence, avoir recours à la technologie permet d’avoir l’avantage. C’est par exemple le cas de PSA qui, pour assembler plus facilement les pièces automobiles, a eu recours au pick-to-light. Une manière d’optimiser le temps d’assemblage et donc de pouvoir prendre l’ascendant sur ses concurrents.

Gérer différemment sa logistique passe aussi vers des solutions plus efficaces pour les équipes. S’il y a quelques années la gestion des commandes et des produits se faisait par dossiers papiers, aujourd’hui cela est bien différent. La gestion est totalement dématérialisée, pour permettre aux équipes d’évoluer au sein de l’entrepôt sans être encombrées. Dans le même temps, ils se concentrent plus activement sur leur mission, sans problème d’obsolescence des informations.

À Bordeaux, la gestion logistique s’organise vers le fonctionnement de demain

Comme dans la région parisienne, Bordeaux se développe et accueille des entrepôts de logistique toujours plus grands. L’enseigne sportive Decathlon s’y trouve, et y stocke toutes ses marchandises. D’autres acteurs, comme Mondial Relay (envoi de colis) et Carrefour logistique ont également leurs entrepôts. Un choix stratégique, la capitale néo-aquitaine étant particulièrement dynamique et ouverte à un fort rayonnement.

En effet, elle est tournée vers le monde avec son réseau aérien, routier et ferroviaire. Un plus qui séduit les entreprises de tous secteurs désireuses de se développer sereinement.

La dématérialisation de la gestion logistique entraîne plusieurs révolutions. D’une part, elle facilite la gestion des tâches des salariés des entrepôts en leur offrant une plus grande mobilité. D’autre part, elle réduit considérablement l’utilisation de papier, et s’inscrit dans une démarche environnementale chère à Bordeaux.

En effet, la ville prouve régulièrement son engagement dans un modèle plus vert, amorçant sa transition énergétique et écologique. Grâce à la conception de bâtiments plus verts, en bois ou avec plus de surfaces vitrées, le Bordeaux de demain se construit.

Une manière d’inciter les entreprises nouvellement installées à s’inscrire dans une démarche environnementale stable. Car la ville a érigé de nombreux quartiers d’affaires et quartiers résidentiels éco-responsables et énergétiquement moins gourmands.

Le marché de l’achat en ligne se développe considérablement depuis plusieurs années. Cette hausse des demandes entraîne l’évolution du système de gestion logistique, et donc des procédures de préparation.

Grâce aux nouveaux logiciels, les équipes sont plus productives et optimisent leur temps. De plus, l’utilisation de ces solutions permet une prise en main plus facile par les équipes. D’un temps de formation de plusieurs jours, une telle solution permet à des équipes non formées de s’approprier la gestion en 15 à 30 minutes. La solution de l’avenir, qui, du statut d’utopie, est vite devenue réalité…

Sources : 

Mediamétrie T1 2019 – 23 mai 2019  Baromètre trimestriel de l’audience du e-commerce en France

FEVAD – 27 juin 2019 Les chiffres clés : cartographie du e-commerce en 2019

Consultante Media pour BORDEAUX Business. Apporter une analyse sur les grands événements business à Bordeaux me tient à cœur. Un travail de recherche intense, sur toutes les tendances du marché local. Avec BORDEAUX Business, je souhaite apporter aux entrepreneurs toutes les réponses pour évoluer sereinement, au gré de l'économie bordelaise.

X
%d blogueurs aiment cette page :