Petrusse REYNEN, l’Art révélateur d’âme

Petrusse REYNEN, l’Art révélateur d’âme

Quand la douceur de l’étole jouxte la richesse des couleurs, quand l’âme de l’artiste pare et illumine vos journées en un instant… Les tissus soyeux, colorés, comme une histoire perpétuelle, au cœur de l’univers de Petrusse REYNEN…

La révélation au cœur des Indes

 

Petrusse a toujours été passionnée par l’Art. Elle possédait d’ailleurs une galerie située en Bretagne, ainsi qu’une autre à Courchevel, dans les Alpes. Elle y exposait des tableaux et des sculptures, afin de mettre en lumière le travail des artistes, comme devrait le faire tout marchand d’art selon elle.

L’envie de découvrir d’autres horizons et de goûter à la ville la pousse à tout quitter pour aller s’installer en centre-ville de Bordeaux, où elle ouvre une boutique de costumes et de tableaux. Rapidement, elle commence à manquer de place et déménage alors dans le Vieux Lormont. Elle se plaît là-bas, et en 1996, elle décide de partir en voyage en Inde pendant six semaines. Six semaines durant lesquelles elle sera partagée entre « charme et déception », la beauté ultime se mêlant à la laideur « des situations difficiles ». En effet, elle remarque que, peu importe leur caste ou leur sexe, la majorité des indiens porte de grandes étoles très colorées. La tradition chalière est si forte que Petrusse est charmée, observant les méthodes de tissage encore très traditionnelles sur des métiers anciens.

À son retour de voyage, le désir de créer des étoles et des foulards de qualité mêlant l’art et la technique ne la quitte plus. Elle souhaite donc lancer sa marque, Petrusse.

Elle se lance alors dans la réalisation de sa toute première collection, avec des motifs en cachemire, raffinés, pour des femmes qui aiment les belles étoffes.

À la fin de l’année 1997, elle se présente sur un salon professionnel où elle tient un stand pour présenter quelques unes de ses étoles et les faire découvrir au public. C’est alors qu’elle fait face à une situation qu’elle n’avait pas préméditée, un moment de gloire duquel elle sort avec un carnet de 200 commandes et de nombreuses personnes intéressées par son art. Débute alors une véritable course contre la montre pour répondre aux désirs des clients, et maîtriser des concepts qui étaient encore peu abordés par Petrusse comme l’export ou la comptabilité.

La marque était désirée. Sans désir, cela ne sert à rien de se lancer car rien ne marche seul.

collection-petrusse-bordeaux-business

L’envolée romanesque de la créatrice isolée à l’entrepreneure manager

Lorsqu’elle produit une nouvelle collection, Petrusse part toujours d’une thématique qui lui plaît et compose ses étoles elle-même ou avec la participation d’artistes. Elle ne suit pas forcément les tendances en matière de couleur de tissu, choisissant ceux qui lui plaisent avant tout.

Au départ, elle s’inspirait de sa collection de cachemires du XIXème siècle, à laquelle elle songe d’ailleurs à consacrer un livre, puis elle a diversifié ses créations.

Sa passion et sa créativité sont sans limites, si bien qu’une fois encore, elle finit par manquer de place.

Petrusse quitte alors Lormont, et fait l’acquisition en 2009 du Château Mauriac, à Langon, construit par le grand-père de l’auteur en 1860. Ce lieu romanesque où il “fait bon vivre” correspond totalement à la personnalité de Petrusse.

Le succès de sa marque est telle que la pétillante et dynamique créatrice doit endosser le rôle de Chef d’Entreprise, et recruter des personnes afin de l’aider dans son projet. Un rôle qu’elle n’avait pas rêvé avoir, elle qui avait principalement travaillé seule. Préférant s’entourer de personnes loyales et compétentes, elle a pris le temps de former son équipe, force de proposition et très réactive dans la prise de décision lors de réunions, où elle-même n’a cessé d’apprendre.

Toujours passionnée par l’Art, elle rencontre des artistes lors d’expositions et au fil des rencontres et des discussions, son idée se concrétise encore plus : allier l’art à la mode.

Pour la réalisation de ses étoles, Petrusse s’inscrit comme une entreprise à la croisée des techniques à la fois anciennes, modernes et futuristes. Elle veut rendre l’art accessible à tous, avec la création de ses imprimés par ordinateur, afin de transposer parfaitement une oeuvre sur un tissu, comme si l’artiste avait donné lui-même son coup de pinceau.

etoles-petrusse-bordeaux-business

Le textile, un support d’expression artistique et d’engagement humain

Petrusse tisse au fil des rencontres de beaux partenariats avec des artistes locaux ou étrangers, avec qui elle crée des oeuvres inspirées de tableaux ou d’une ambiance particulière, correspondant à l’univers de chaque artiste.

Le textile est un moyen de montrer ce qui tient à coeur, “un support idéal pour poser une expression artistique.”

Reproduisant des oeuvres célèbres sur ses étoles, Petrusse entre en contact avec des musées et des monuments qui souhaiteraient exposer ses créations. Ainsi, elle a créé un foulard pour la Cité du Vin, un autre foulard inspiré d’un tableau d’Auguste Redon pour le musée des Beaux Arts de Bordeaux, ou encore un carré, inspirée d’un tableau de Monet, destiné à l’Orangerie à Paris. Elle prend plaisir à créer, et est même sollicitée à l’international.

Dans sa boutique bordelaise, elle fait l’heureuse rencontre de Monsieur et Madame CHATIGNOL, les gérants d’une galerie d’art sénégalaise située à Dakar, la Galerie ANTENNA, qui apprécient particulièrement ses créations.

Engagée pour l’aphabétisation en Afrique avec des actions telles que le financement de la réouverture d’une cantine, cette rencontre inattendue s’inscrit alors dans les projets de Petrusse, qui se lance dans la réalisations d’étoles autour de l’Afrique. Le projet d’exporter ses créations sur le sol africain se concrétise alors et, comme pour marquer l’importance de son investissement sur le continent, elle a reçu une imposante toile de Amadou DEDE LY dont elle compte s’inspirer pour réaliser un foulard original, prévu pour la collection Printemps/Été 2019, autour de la danse.

Au-delà de l’inspiration, le sol africain est une passion, et surtout, un dévouement… Amener simplement les enfants au Beau, à la découverte de leur propre univers artistique… Depuis de nombreuses années, Petrusse s’engage auprès d’associations africaines pour notamment donner du temps aux enfants, leur apprendre à exprimer leur richesse intérieure, dessiner, peindre, colorer, rire… Vivre.

afrique-petrusse-bordeaux-business

Un partage passionné, entre initiation, impulsion, et réalisation

 

La marque qui fête ses 20 ans n’est pas en manque d’inspiration, loin de là. Les étoles de la marque Petrusse sont de vrais bijoux qui se transmettent de génération en génération, produites en très petites séries pour garder cet aspect unique. D’ailleurs, Petrusse affirme que pour chaque personnalité, il existe une étole.

Elle est animée par la volonté d’inscrire une part d’humain dans son entreprise, au travers de chacune de ses créations et fait régulièrement appel aux artistes peu connus pour leur permettre de s’exprimer et de se faire connaître.

Car partager ses émotions, ses envies, et les moments incroyables qu’elle vit avec des personnes de tous les milieux est un besoin, là où “l’âme est au cœur de la différence”. L’arrivée à Bordeaux lui a ouvert les portes d’une vie cosmopolite, où les individus dont elle croise la route sont chaleureux et bienveillants, et où elle découvre de nombreuses opportunités.

Petrusse est une femme d’ambition, avec la volonté de poursuivre encore son chemin en compagnie d’artistes, de personnalités et de découvertes, au fil des rencontres, et du temps. Car elle est aspire plus que tout à donner des couleurs à l’âme.

 

Créer c’est faire

Dans notre atelier,

Nous brodons,

Nous cousons,

Nous assemblons

Nous jouons avec les Pompons

Les Plumes, les Passementries,

Les Perles et les étoffes

Pour que naissent toujours

Des étoles, des châles plus joyeux,

Luxueux et merveilleux

 

Interview du 7 février 2018

 

Audrey KOZACZKA
Alexandra ZWANG SIARNOWSKI

BORDEAUX BUSINESS

Pour tout contact et découvrir les étoles :

contact@petrusse.com

www.petrusse.com

Les boutiques

BORDEAUX : 41,rue des Remparts  et 8,allées de Tourny , 33 000 BORDEAUX
PARIS : 46, boulevard Raspail 75 007 PARIS
TURIN : Via Maria Vittoria,6 10120 TURIN

Aucun commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X