Equipement de protection salariés laboratoire

Protection des salariés en entreprise, sécurité et prévention

Dernière mise à jour:

Si vous dirigez une entreprise dont les activités nécessitent la manipulation de produits corrosifs à Bordeaux, vous avez l’obligation d’assurer la protection de votre personnel. En effet, le Code du Travail y consacre plusieurs sections. Vous pouvez donc consulter les arrêtés et les recommandations qui précisent les moyens de prévenir les dommages des produits chimiques. Outre l’étude des postes de travail et la détermination des mesures de protection collectives à appliquer, il est indispensable d’équiper vos travailleurs comme il se doit. Découvrez dans cet article les équipements de protection à fournir à vos employés pour les protéger des dangers des produits corrosifs.

Recourir à la protection individuelle : un impératif pour votre entreprise chimique

Si vous dirigez un laboratoire pharmaceutique ou une usine chimique à Bordeaux, sachez que vos employés sont exposés aux risques. Projection de substances chimiques, d’aérosols, l’inhalation de vapeur, de poudres fines, de gaz, liés à la manipulation des produits corrosifs. Ces accidents peuvent entraîner des brûlures cutanées graves, un affaiblissement du système immunitaire, le développement de pathologies possiblement mortelles, etc. Depuis 2015, l’INRS met en oeuvre de nombreuses campagnes de sensibilisation auprès des entreprises quant aux bonnes pratiques. Chaque année, en France, 2 500 personnes sont formées à intervenir auprès d’entreprises à cet effet. Une sensibilisation auprès de quelques 350 000 personnes, selon les résultats de l’INRS. 

Pour préserver la santé de vos employés, des professionnels tels que e-retention vous proposent du matériel de protection individuelle. Ces équipements serviront à protéger le visage, les yeux, le corps, les, mains, les voies respiratoires, les pieds et les jambes des salariés. À l’instar des entreprises chimiques bordelaises telles que Gritche, il s’agit d’une mesure de sécurité qu’il faudra nécessairement mettre en place dans votre structure. 

Se protéger des produits corrosifs, le choix d’un équipement adapté

Les vêtements destinés à la protection sont les premiers éléments de sécurité à fournir à votre personnel. Ils permettent de protéger le travailleur contre les risques peuvent nuire de manière irréversible à son intégrité physique. En fonction de vos besoins, vous devez choisir des vêtements de protection qui respectent les normes en vigueur. L’entreprise bordelaise Cmaths intervient régulièrement auprès d’entreprises locales pour la sensibilisation à ces risques. Ainsi, si vous recherchez une protection contre un gaz ou un liquide corrosif, le vêtement doit respecter certains critères. Il ne doit pas être conçu avec un matériau cousu, tissé ou poreux. De manière générale, le vêtement ne doit pas comporter des aspérités qui pourraient corrompre son étanchéité. Ensuite, vos salariés doivent porter des chaussures de sécurité. Ces équipements de sécurité doivent être multirisques pour protéger l’utilisateur contre les risques de chutes liés au déversement de liquides dangereux, le risque de corrosion, etc. 

Les chaussures de sécurité conseillées pour combattre le danger chimique sont les chaussures hautes et les bottes. Ces équipements doivent être antidérapants et conformes au revêtement du sol de l’entreprise. Ces chaussures doivent également être étanches, résistantes à la dégradation et à la pénétration des produits toxiques. En France, 7% des accidents de travail touchent les pieds, par exemple, du simple faux mouvement à la perforation. D’où l’intérêt de choisir des équipements de qualité pour se protéger lors de chaque tâche réalisée. Vêtements, chaussures ou encore accessoires sont des éléments à ne surtout pas négliger.

Une réponse à des normes strictes pour un travail sécuritaire en entreprise

Les appareils de protection respiratoire sont des EPI qui éliminent les particules chimiques de l’air filtré. Ils garantissent une protection contre le manque d’air et l’environnement contaminé. Les employés qui portent ces appareils respirent donc de l’air non contaminé. Ils ont moins de chances de développer des maladies liées à l’inhalation des vapeurs, aérosols et particules de produits chimiques. Enfin, les EPI tels que les masques et lunettes protègent les yeux et le visage de l’utilisateur contre les projections de substances corrosives. Pour jouer leur rôle sécuritaire, ils doivent être conformes à la norme NF EN 166. Le choix des équipements en entreprise est primordial.

Cela pour permettre à ses collaborateurs d’évoluer dans un milieu sécurisé, adapté à la manipulation de matières corrosives ou dangereuses. A Bordeaux, les entreprises pharmaceutiques et de chimie sont particulièrement suivies, comme par Gipso, le cluster des industries de la santé en Nouvelle-Aquitaine. Gipso prend à coeur de prévenir et d’accompagner les entreprises bordelaises et néo-aquitaine dans leur équipement. Un accompagnement indispensable, pour limiter au maximum les accidents ou la mise en danger des salariés.

Sources:

 1  INRS 2015 – Faits et chiffres

 2 Site de Cmaths33

  3 Officiel Prévention : Les principaux risques professionnels

  4 Site de GIPSO

Plus d'articles
Panier de fruits de saison entreprise
XXL Happyness, le bio s’invite en libre service dans les entreprises
X