Bordeaux Business

BORDEAUX Business, accélérateur de Business…
Le Media des Entreprises & des Entrepreneurs

Contactez-nous :
  • Aucun produit dans le panier.

Protéger ses salariés durant la crise du COVID-19

  /  BRÈVES   /  Protéger ses salariés durant la crise du COVID-19
Droit juridique aux entreprises et salariés BORDEAUX Business

Protéger ses salariés durant la crise du COVID-19

La protection des salariés toujours en activité est essentielle. Les entreprises qui continuent d’ouvrir leurs portes doivent prendre des mesures importantes pour leur sécurité au quotidien. Un but, garantir la sécurité non seulement de ses équipes, mais aussi celle des clients dans les secteurs concernés. En France, où la vie économique tourne au ralenti, tout est fait pour que chaque personne au front puisse exercer sereinement son activité. D’un point de vue pratique, mais aussi juridique, voyons comment les entreprises doivent s’organiser pour maintenir un environnement de travail sain.

Organiser le travail des salariés au coeur du COVID-19

Le COVID-19 a bouleversé l’économie française, et a modifié le rythme des entreprises. Si beaucoup d’entreprises n’ont pas pu poursuivre leur activité, d’autres ont adapté leur fonctionnement pour continuer d’exercer. C’est notamment le cas des entreprises pouvant proposer aux salariés le télétravail. Il limite les interactions sociales et rentre totalement dans le cadre du confinement imposé dans le pays. Mais toutes les entreprises ne peuvent pas exercer à distance, notamment les entreprises de première nécessité comme les commerces alimentaires. Les établissements de santé, les transporteurs ou les entreprises de logistique sont également concernés. 

L’employeur se doit de prendre soin de ses salariés, dont il est responsable dans la sphère professionnelle. Il doit juridiquement prendre des mesures pour les protéger en toute circonstances. Ces mesures évoluent bien évidemment selon l’évolution de la crise sanitaire. En somme, l’entreprise doit instaurer un lien de confiance avec ses salariés. Ces derniers doivent être rassurés avec des réponses à leurs questions, mais aussi des équipements adéquats. Et cela pour se protéger face au virus lorsqu’il y a contact avec une clientèle. 

Pour cela, les entreprises doivent mettre à disposition de leurs équipes du matériel indispensable. Des masques, afin d’éviter toute contamination par projection de gouttelettes, et des gants pour ne pas toucher de surfaces contaminées. Des solutions désinfectantes servent également à nettoyer les surfaces de contact avec les mains, comme les terminaux de paiement. Dans les magasins alimentaires, les enseignes désinfectent les chariots après utilisation, et indiquent les zones où laisser les chariots utilisés. Enfin, une vitre en plexiglass est disposée entre le caissier et le client afin de limiter les contacts au maximum. 

Mesures de protection en faveur des salariés mises en place

Les salariés permettent de faire fonctionner une entreprise. Dans certains secteurs, la crise du COVID-19 entraîne un besoin de recrutement important, pour avoir plus de main d’oeuvre. L’employeur doit donc faire très attention à ses équipes, afin de réduire les risques de contamination au maximum. Cela passe par exemple par un réaménagement des postes de travail, en respectant la distanciation sociale de minimum 1 mètre. C’est également le nettoyage systématique des espaces de travail (claviers, écrans, poignées de porte, rampes d’escalier, matériel divers). En somme, tout ce qui est au contact des mains, l’un des facteurs de transmission du virus. 

Limiter tous les regroupements est l’une des mesures absolues pour ralentir la propagation du virus. C’est pour cela que certains métiers se réinventent, avec de nouvelles règles, plus strictes. Par exemple, dans la filière logistique, une seule personne se charge du chargement et du déchargement d’un camion. Le tout avec une aide mécanique, pour garantir la sécurité pour un travail difficile. Les managers et dirigeants fractionnent également les pauses, afin de limiter le nombre de collaborateurs dans un même espace. Dans le secteur de la livraison, qui suit la logistique, les travailleurs voient eux aussi les mesures transformer leur métier. Plus de signature et de remise en main propre des colis. Le livreur laisse le colis en présence du client, contre un code à remettre oralement. Autre parade, le client est pris en photographie avec son colis, preuve de la bonne réception.

Ces secteurs qui continuent de fonctionner sont profondément bouleversés par la crise du COVID-19. Ils approvisionnent les grandes surfaces qui poursuivent elles aussi leur activité. Les entreprises qui ne peuvent pas continuer leur activité quant à elles se posent de nombreuses questions. Les chefs d’entreprise et les salariés veulent être rassurés et avoir des garanties pour le pendant, et l’après.

Répondre aux questions des salariés et dirigeants sur le plan juridique

Afin d’accompagner et de répondre à toutes les interrogations que se posent les entreprises, des professionnels du juridique apportent leurs réponses. En effet, des plateformes comme Eurojuris, ou encore des Cabinets d’Avocats comme Cornet Vincent Ségurel se mobilisent au quotidien. L’entreprise subit des impacts sur plusieurs niveaux, en son coeur, sur les marchés publics, concernant les délais procéduraux… Toutes ces questions et problématiques ont une incidence sur la vie des entreprises et de leurs salariés. Ainsi, les acteurs juridiques se tiennent à la disposition de leurs clients professionnels pour répondre à toute interrogation.

Vous pouvez consulter la page dédiée aux actualités du Coronavirus d’Eurojuris ici.

Une question souvent abordée par les chefs d’entreprise concerne le règlement des loyers de baux commerciaux. Leur interrogation principale est de savoir si leur absence des bureaux peut les exempter de payer les loyers au propriétaire. Pour cela, la réponse est claire : il n’est pas possible de refuser le paiement d’un loyer, sous peine de sanctions. Toutefois, des dispositions sont prises pour aider les entreprises sous certaines conditions qui sont présentées ici. La plateforme présente également les différentes ordonnances relatives aux sujets abordés, comme ici, concernant le paiement des loyers et factures.

Les questions abordées répondent ainsi aux problématiques de tous les corps de métier. Par exemple, dans le secteur des travaux publics et de l’architecture, les chantiers sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. Par conséquent, les professionnels du secteur se demandent ce qu’il adviendra des chantiers qui ont été suspendus avec le confinement. Une réponse apportée par Eurojuris, consultable ici.

Le marché de l’immobilier lui aussi souffre de la crise du COVID-19. En effet, le confinement a eu un impact fort sur l’activité immobilière. 

Un après qui soulève beaucoup de questions

Bien qu’il soit encore difficile d’évaluer les impacts à l’issue du confinement et de la crise que nous traversons, il n’en reste pas moins sûr que “l’après” sera difficile pour beaucoup de secteurs d’activité. Les entreprises et les salariés ne sont pas laissés pour compte, car pendant cette période, la transparence compte plus que jamais. C’est pour cette raison que les professionnels du juridique répondent aux questions, et restent joignables pour leurs clients. Car le soutien est la clé pour réussir à tenir le cap, et à passer cette épreuve compliquée pour tous les secteurs d’activité.

Sources : 

Travail Emploi – site du gouvernement – Protection des salariés durant le COVID-19

Eurojuris – Actualités du Coronavirus

Consultante Media pour BORDEAUX Business. Apporter une analyse sur les grands événements business à Bordeaux me tient à cœur. Un travail de recherche intense, sur toutes les tendances du marché local. Avec BORDEAUX Business, je souhaite apporter aux entrepreneurs toutes les réponses pour évoluer sereinement, au gré de l'économie bordelaise.

X
%d blogueurs aiment cette page :