Fête Noël reconfinement

Reconfinement, un désastre pour le commerce à l’approche de Noël

A l’approche des fêtes de Noël, l’annonce d’un potentiel reconfinement fait grincer des dents les commerçants. En effet, après plusieurs mois sans activité à la suite du confinement général amorcé au mois de mars, la situation est délicate. D’autant plus que pour de nombreux commerces, Noël est une période charnière, notamment le week-end. Ces derniers sont particulièrement sollicités par des clients qui réalisent tous les achats de fêtes. Cette situation aussi inédite qu’incertaine est suivie de près au jour le jour par tous. Le scénario d’un reconfinement serait un désastre pour les professionnels de toutes villes, à un peu moins de deux mois de Noël. 

Un élan d’activité freiné par un éventuel reconfinement

Les enseignes de jouets, de décoration ou encore d’art de la table sont à l’affût des mesures à venir, relatives à la COVID-19. En effet, ils sont en première ligne compte tenu de la période, une période durant laquelle ils réalisent leur chiffre d’affaires le plus important. Selon l’Alliance du Commerce, depuis le début de l’année, les entreprises connaissent une baisse de leur chiffre d’affaires de l’ordre de 20%. L’annonce d’un couvre-feu avancé, voire même d’un reconfinement serait alors très difficile pour l’activité. Etant donné que les clients viennent habituellement faire leurs achats après leur journée de travail, la simple possibilité de fermer à 19h serait impactante. Un impact pour environ 25% du chiffre d’affaires réalisé en semaine, et que dire des week-ends ? Les samedis permettent de réaliser en moyenne en 30% et 50% du chiffre d’affaires hebdomadaire. 

Et tout cela, sans compter l’impact des mesures sanitaires mises en place pour recevoir les clients. En effet, lors de leur réouverture, les magasins devaient s’équiper pour respecter toutes les mesures sanitaires imposées. La mise en place de gel hydroalcoolique, une modulation de l’activité, le port du masque, ou encore la régulation des flux de clients… Ce sont autant d’éléments qui ralentissent l’activité, et qui accélèrent l’attrait du e-commerce. 

En effet, la vente des produits en ligne a connu une belle augmentation, au grand damn des commerces traditionnels. L’approche des fêtes de Noël est une période d’affluence dans les centres commerciaux et les enseignes, mais en plus du confinement cette année, l’année précédente a connu également son lot d’obstacles. Les manifestations des “Gilets Jaunes” ont elles aussi impacté l’hiver 2019, comme à Bordeaux. Une étude de la CCI de Bordeaux révèle qu’entre décembre 2018 et janvier 2019, 93% des commerces connaissent une baisse de fréquentation.

Des annonces attendues pour la fin de l’année

La situation sanitaire évolue quotidiennement, et les derniers résultats inquiètent. Toutefois, malgré cela, l’Alliance du Commerce qui représente plus de 27 000 commerces à travers le pays espère maintenir l’ouverture des enseignes, déjà prêtes pour Noël. La “course aux cadeaux” a déjà commencé, et constitue une période décisive pour les commerçants. Un reconfinement avec fermeture de ces enseignes rimerait réellement avec “désastre”. Pour préparer les fêtes de Noël, les Français ont un panier moyen de 342€, chiffres de 2019. Ce sont des chiffres encouragés par des opérations spéciales comme le Black Friday, où les prix sont cassés. Organiser un nouveau confinement serait donc un manqué important pour les commerces, déjà touchés par l’essor d’internet et des achats en ligne. En effet, en 2019, 4 Français sur 5 préparent leurs achats de Noël en ligne. 

Marché de Noël cadeaux
Le traditionnel Marché de Noël n’aura pas lieu cette année.

Certains se déplacent ensuite en magasin, mais le e-commerce représente un marché de 20 milliards d’euros durant cette période. Il s’agit d’une période propice à la réunion, à la convivialité, et une période d’activité intense pour les commerces. Mais avec les hypothèses de reconfinement ou de l’avancement de l’heure du couvre-feu, de nombreux emplois sont en danger. C’est pour cette raison que de nombreux acteurs de ce secteur élèvent leur voix, afin d’obtenir une permission d’ouvrir. Une demande essentielle, qui permettrait à de nombreux commerces de ne pas fermer… définitivement. 

Sources : 

Communiqué de Presse – Alliance du Commerce – 27 octobre 2020 – Non au reconfinement : l’ouverture de tous les commerces est essentielle pour réussir cette fin d’année

FEVAD – 15 septembre 2020 – Baromètre trimestriel de l’audience du e-commerce en France / l’apport du e-commerce aux magasins physiques

Antvoice – 24 septembre 2020 – [Noel & Black Friday 2020] E-commerce : Les principaux chiffres et nos conseils pour réussir sa fin d’année

Plus d'articles
La personnalisation de la gestion client est représentée dans un cercle avec des mains
La Gestion de la Relation Client, des perspectives nouvelles pour les entreprises
X