Rencontres du e-tourisme, le tourisme de demain sera durable

Dernière mise à jour:

La 16e édition des Rencontres nationales du e-tourisme se tenait du 13 au 15 octobre dernier (1), au Palais Beaumont (64). Objectif : continuer d’accompagner de façon efficiente les acteurs du tourisme, à l’heure notamment du numérique.

Passer la crise, un tourisme aux abois

Les Rencontres nationales du etourisme ont pu se tenir dans un contexte sanitaire strict. Au programme, de nombreux intervenants, mobilisés pour faire face à la crise aujourd’hui, comme pour préparer le tourisme de demain. L’invité d’honneur de cet édition était Charles-Edouard GIRARD, fondateur de Home Exchange, la plateforme d’échanges de maison

UNITEC, Ludovic DUBLANCHET et la MONA co-organisaient l’événement. UNITEC, notamment, réaffirme son positionnement d’accompagnateur de startups sur la région bordelaise (2). De son côté, Ludovic BLANCHET accompagne depuis de nombreuses années les stratégies numériques des organisations, en qualité d’Agitateur de Destination numérique. Enfin, la MONA – Mission des Offices de tourisme de Nouvelle-Aquitaine soutient sur son territoire la professionnalisation des acteurs du tourisme (3).

Les thématiques abordées tournaient autour “du monde d’après”, de l’importance de prendre en considération la relation client de façon omnicanale, ou encore des initiatives de territoire à mettre en œuvre. Une attention particulière a été accordée à la crise actuelle, qui frappe notamment durement le secteur du tourisme.

En effet, un atelier était consacré à l’adaptation et le rebond en temps de crise.

Les crises portent leurs lots de dangers mais aussi de nouvelles opportunités, ce sont des terreaux fertiles à l’innovation et prouvent bien souvent que nous sommes capables de nous réinventer et d’imaginer des solutions pérennes pour l’avenir.

Valentine HUCHOT, Directrice Communication de Yescapa
Bordeaux vue ciel drone tramway tourisme
Prendre un peu de hauteur pour aborder le tourisme de façon durable; le parti pris des Rencontres nationales du etourisme.

Innover pour avancer, découvertes et bonnes idées

Les Rencontres nationales du etourisme étaient en outre dédiées à l’innovation. Un espace spécifique, “le Village Start-up”, mettait en avant plus de 50 entités. Elles ont pu rencontrer des acteurs et territoires conséquents dans le monde du tourisme, tel Bordeaux, Québec, l’Ile-de-Ré ou encore le Crédit Agricole.

En matière de tourisme, l’innovation se concentre autour de la recherche de productivité et de compétitivité. Sous l’égide de Jean-Luc BOULIN, Co-Président des Francophonies de l’Innovation Touristique, plusieurs solutions innovantes étaient à la une (de forme, de goût…). Tout d’abord, Myriel et ses Green spots ou Bulle Vertes, présentée par Cyrielle NAU, une “éco-station, point de recharge véhicules électriques et itinéraire découverte de votre domaine ou territoire à vélo électrique, en méhari”.

Ou encore le restaurant Patxamama à Bayonne, dirigé par le Chef Nicolas BOUCHARD, qui mêle avec étonnement cuisine locale et inspiration d’Amérique du Sud. Enfin, Charlotte THIENPONT présentait Prune, une solution de restauration clés en main pour les hôteliers, à base de bocaux bio. Les contenants sont en eux-mêmes innovants, puisqu’ils permettent de conserver les aliments 30 jours au frais.

Le maître-mot : le tourisme durable au cœur de la Nouvelle-Aquitaine

Crise, innovation, le tourisme s’invente désormais durablement. Les Rencontres nationales de l’etourisme était enfin l’occasion de présenter un plan d’actions conséquent vers un tourisme responsable. 

Une première, vers une certification Iso2021 “Destination internationale responsable » . Selon Olivier OCCELLI et Julie BENISTY OVIEDO, de Bordeaux Tourisme & Congrès, neuf villes françaises s’avancent vers cette certification. Il s’agit ainsi de Cannes, Biarritz, Metz, Rennes, Nancy, Deauville, Marseille, Nantes et Bordeaux.

Cette démarche s’articule autour de plusieurs engagements : mobilité, valorisation du patrimoine, consommation responsable, implication des professionnels dans une dynamique durable… Un travail conséquent initié par Bordeaux Métropole, l’Office du Tourisme et des congrès, le Congrès et Expositions de Bordeaux.

La pérennisation du tourisme se focalise ainsi sur la proximité, dans un contexte plutôt favorable à cette “reconcentration”. Pour amorcer cette transition, l’impulsion réside dans des initiatives locales coordonnées, comme “Restez dormir à Bordeaux”. Du 1er novembre au 3 janvier 2021, les hôteliers proposent des prix spéciaux pour les résidents de Nouvelle-Aquitaine. En complément, les néo-aquitains bénéficient de Citypass et de bons d’achats commerçants, à hauteur de 100 euros (4).

Sources :

  1. Communiqué Rencontres Nationales du etourisme, ateliers accessibles ici
  2. “En 2019, Unitec a accompagné 120 start-up et affiche un taux de pérennité des entreprises suivies de 86% à 5 ans.” Communiqué, Ibid.
  3. « 10 personnes pour environ 155 offices de tourisme, une quinzaine de territoires touristiques soit plus de 1400 salariés ».
  4. Opération Restez dormir à Bordeaux
Plus d'articles
Homme ordinateur concept chiffres entreprise
In Extenso Finance & Transmissions : Cession, Transmission d’entreprise, où en est-on ?
X