Bordeaux Business

BORDEAUX Business, accélérateur de Business…
Le Media des Entreprises & des Entrepreneurs

Contactez-nous :
  • Aucun produit dans le panier.

Code de la route en ligne, les nouvelles opportunités

  /  BRÈVES   /  Code de la route en ligne, les nouvelles opportunités
Conduite code de la route en voiture BORDEAUX Business

Code de la route en ligne, les nouvelles opportunités

Les révisions du code, une chance pour les cours en ligne en cette période troublée. Le code est souvent une tâche laborieuse, qui passe au second plan. Toutefois, c’est sûrement l’une des tâches les plus productives que les jeunes adultes et retardataires peuvent exécuter. Les journées de cours ou de travail sont différentes, adaptables, laissant du temps de libre pour beaucoup, avec une économie sur le temps de trajet par exemple. Une opportunité pour les cours en ligne. 

Plateformes en ligne et code de la route

Le code est une première étape d’un objectif bien plus intéressant pour les Français. Le permis de conduire. Symbole de l’indépendance, une nécessité pour beaucoup pour dans la recherche d’un emploi. L’occasion pour les plus jeunes de s’émanciper et de connaître les premiers investissements avec l’achat d’une voiture, la prise d’une assurance et toutes les démarches administratives qui s’articulent autour. Mais avant tout ceci, il faut déjà obtenir son code. Une première marche dans le package du permis de conduire. Un package qui peut se révéler très coûteux.

Au fil des années, les solutions alternatives se développent. Les offres se multiplient permettant de s’adapter même aux plus petits budgets. Des sessions en candidat libre qui permettant d’économiser grandement, grâce aux nombreuses solutions en ligne qui peuvent apparaître au fil des années. YouTube étant devenu une source abondante pour tous types de contenus de nos jours, et par conséquent pour les révisions du code. 

En cette période, les annulations pleuvent pour les sessions de code et de passage de permis de conduire. Le modèle traditionnel se retrouve en difficulté et permet à des entreprises émergentes sur ce domaine de se démarquer, pour permettre aux Français de poursuivre leur démarche dans l’obtention de leur code. C’est le cas par exemple pour l’auto école “En Voiture Simone”, située à Pessac. Elle propose une formation en ligne, depuis le 15 mars pour inciter au confinement sans pénaliser les apprenants. Des propos confirmés par son fondateur, Edouard Rudolf, expliquant que la catégorie 18 – 25 ans profitaient de cette période pour réviser cet examen du code, permettant une inscription au concours dès la fin du confinement.

Digitalisation du code de la route, facteur d’opportunités

Un des acteurs de ces entreprises émergentes, c’est LePermisLibre. Bien entendu, suite au confinement. L’ensemble des leçons de conduite, des examens pratiques, mais aussi théoriques sont annulés. Cependant, grâce à sa digitalisation, Le Permis Libre s’engage à rendre disponible l’ensemble de ses contenus de formation sur la plateforme de YouTube. Le service est aussi digitalisé, grâce à des échanges possibles via chat, mail, mais aussi par les réseaux sociaux. En raison de la propagation du coronavirus, l’ensemble des leçons de conduite, examens théoriques et pratiques prévus actuellement sont annulés. Ces contenus seront d’ailleurs évolutifs avec du nouveau contenu qui devrait apparaître au fil des jours. De nouveaux cours, mais aussi des lives vidéos accessibles directement depuis l’espace candidat de Lepermislibre. 

Mais Lepermislibre n’est pas à son coup d’essai. L’auto-école est la première en ligne ayant reçu l’agrément nécessaire (décembre 2014), ce qui lui permet aujourd’hui d’être active dans 200 villes, d’avoir 650 points de RDV, plus de 130 000 candidats inscrits avec une équipe de 21 salariés. Un développement qui lui permet de répondre aux attentes de leurs candidats, en cette période délicate. Les candidats ne sont pas les seuls impactés, avec ce format en ligne, les moniteurs indépendants se voient aussi touchés dans leur activité.

Ce format permet aussi de pouvoir rassurer ces derniers, et assurer les règlements des heures dues aux enseignants afin de soutenir leur activité. Cette période délicate, va obliger l’ensemble des auto-écoles à trouver de nouvelles solutions. Les entreprises vont devoir se tourner vers des accès différents face aux canaux traditionnels, qui ont été balayés par cette crise sanitaire. Un métier historique qui continuera d’avoir sa place, la formation à la conduite étant un facteur important pour s’intégrer dans la société. 

Développer les auto-écoles 2.0, le pari gagnant

De nombreuses auto-écoles, dans toute la France, sont à l’arrêt depuis bientôt un mois. Forcées de mettre leurs employés au chômage technique ou partiel, les auto-écoles sont dans l’incapacité de former physiquement de futurs conducteurs. En effet, la quasi-totalité de leur activité de la formation de candidats lors des sessions de code ou des séances de conduite. Les séances de code en ligne permettent aux jeunes de continuer leur formation de chez eux.

De plus, elles permettent aux auto-écoles, aujourd’hui à l’arrêt, de s’assurer de retrouver la quasi-totalité de ces jeunes laissés plus tôt, avant le début du confinement. En leur proposant à l’heure actuelle une solution digitale, les auto-écoles peuvent donc espérer survivre à cette période de quasi non-activité, par une perspective de rentrée d’argent future. Un pari lancé également par En Voiture Simone, pour inciter à poursuivre l’apprentissage en restant confiné. L’entreprise pessacaise a su s’adapter pour répondre aux besoins des candidats et aux contraintes posées par le COVID-19.

Cette crise qu’elles rencontrent aujourd’hui pourrait alors être considérée comme une opportunité. En effet, le marché de l’auto-école voit de nouveaux acteurs – des plateformes de sessions de code en ligne – entrer en jeu depuis quelques années tel qu’Ornikar. Rencontrant un fort succès, les auto-écoles “traditionnelles” pourraient ainsi glisser doucement vers une digitalisation de leurs formules proposées, pas seulement en temps de crise comme celui-ci, mais bien tout au long de l’année ! Meurtries, les auto-écoles font parties de ces activités commerciales qui se doivent de voir l’avenir avec une approche visionnaire par l’application du Digital à leur activité. Les crises permettent, après coup, de visualiser les erreurs du passé et ainsi de les anticiper. 

Une crise porteuse d’évolution dans le milieu des auto-écoles

Chaque crise, qu’elle soit écologique, sociale, économique ou politique, fait ressortir des opportunités. C’est donc à chaque acteur concerné de saisir cette opportunité. En l’occurrence, c’est aux auto-écoles de reconnaître l’importance de la digitalisation de leurs prestations. Cela pour assurer une survie de la profession sur le long terme, même en cas de crise comme actuellement.

Source 

Communiqué : Lepermislibre – LPLINFOSCOVID – 19 MARS 2020

Le Permis Libre

Ornikar

Consultant Media pour BORDEAUX Business

X
%d blogueurs aiment cette page :