SOMMELTIME, c’est l’histoire de deux femmes passionnées par le vin, Sarah et Scottie.

Une passion qui coule dans leurs veines

 

sommeltime-portrait-bordeaux-businessSarah Moran est née à Cognac. Après un Master en Finance, elle s’est orientée vers une formation dispensée à la Kedge Business School, dans le Management des Vins et Spiritueux. En effet, élevée au coeur des des vignes, ce domaine ne pouvait que la passionner. Après une première expérience en négoce au sein du service Achats de Wine & Co, puis une intégration au sein de Millesima, Sarah souhaite “voler de ses propres ailes”. Un pari un peu fou qu’elle partage alors avec Scottie, rencontrée au sein de Kedge.

Scottie Millot, quant à elle, est originaire de Dijon. L’amour du vin est une histoire de famille, ses parents possédant une très belle cave dont elle a hérité. Elle a tout d’abord travaillé en tant que Responsable des relations publiques dans le secteur de la communication, puis dans la diplomatie auprès du Consul de France durant deux ans. Elle décide ensuite de rejoindre le Master Management des Vins et Spiritueux à Kedge, où elle fait la connaissance de Sarah, et continue sa carrière au sein de l’Association de préfiguration de la Cité du Vin. Elle souhaite ainsi allier les relations publiques et le secteur du vin.

De l’amour du vin à l’envie d’entreprendre

 

Très vite, l’envie de créer leur propre structure se fait ressentir. Il faut dire que, au-delà d’un enseignement de qualité, “les codes des écoles de commerce “ manquent quelque peu de poésie. En outre, déjà, sommeillent en elles la volonté de valoriser les vins de Bordeaux, de faire redécouvrir les Côtes de Beaujolais, de développer l’image des Cognacs en France.

SOMMELTIME est née d’un constat. Dans les restaurants logo-sommeltime-entreprises-bordeaux-businessde fine bouche où les deux jeunes femmes se rendent de temps en temps, elles font le constat que les cartes de vins ne sont pas forcément travaillées, voire négligées. En outre, le personnel n’est pas toujours formé pour conseiller au mieux les accords mets et vins. Pour une ville comme Bordeaux, qui possède des vignobles d’une grande qualité, cela ne semble pas concevable. De quoi encourir le risque de décevoir un client qui apprécie la justesse des plats, mais n’est pas accompagné sur les vins dégustés.

Créée au printemps 2015, SOMMELTIME veut ainsi aider les professionnels à développer et à rentabiliser leur pôle ”vins et spiritueux”, notamment les cavistes et les épiceries fines, mais propose aussi ses services dans l’accord des vins avec les plats proposés dans les restaurants, pour garder une cohérence, un fil conducteur qui suit l’âme culinaire de l’établissement.

 
Une valeur ajoutée prometteuse au sein d’un marché jeune, avec du potentiel, amené à mûrir dans les prochaines années. En filigrane, le goût est bien présent chez le consommateur de renouer avec l’artisanat local, d’attacher du sens aux produits, de déguster ici un fromage, là une “charcutaille” délicate, là encore un vin apte à révéler tout l’arôme des mets accompagnés, tout en existant à part entière au creux du palais de celui qui le déguste.

 “Toujours le vin sent son terroir”

 

La clientèle de SOMMELTIME est plutôt éclectique, répartie sur tout le territoire (Paris, Bordeaux, Charente, région PACA). Parfois, il s’agit de “vino-touristes”, de passage sur Bordeaux, qui veulent faire un tour des domaines, ou découvrir les bonnes adresses avec l’aide d’un professionnel.

Barriques de vins dans une caveLe domaine du vin est réputé pour être plutôt fermé. Il est plutôt conseillé d’avoir au préalable un réseau professionnel avéré. C’est tout d’abord lors de dégustations, de rencontres que les premiers clients sont arrivés, la qualité de la prestation et le bouche-à-oreille faisant le reste. Le développement commercial de l’entreprise s’est également fait grâce à la prospection directe, auprès des restaurateurs notamment, puis des cavistes et épiceries fines, lesquels sont très réceptifs à leur valeur ajoutée.

Pour les particuliers, Sarah et Scottie accompagnent leurs clients dans la constitution de caves, dans la suggestion de vins selon les goûts et le budget du client, la réalisation de coffrets de dégustation sur-mesure… Elles attachent une grande importance à ne pas se laisser influencer dans la suggestion des vins mais à rester objectives et à se concentrer sur l’accord parfait aux goûts du client. Il y a des terroirs à valoriser que les consommateurs locaux ont pu délaisser, ou bien dont les propriétaires ont valorisé l’export… Faire “revenir les vins sur le marché français”, c’est surtout “reconnecter le vin avec son consommateur de proximité” ; reconnecter les châteaux avec leurs consommateurs… C’est aussi une rencontre avec les vignerons qui permet la découverte des pépites que Sarah et Scottie pourront recommander à leurs clients.

Un métier unique et sur-mesure : le Personal Wine Shopper

 

Exposition des bouteilles de vins rouge dans une caveSur l’année 2017, Sarah et Scottie entendent développer de plus en plus le service aux particuliers. Si ce n’était pas leur cœur de cible initial, elles ont trouvé écho à leur savoir-faire grâce à un nouveau métier qu’elles entendent bien faire connaître, le “Personal Wine Shopper”.

Il s’agit pour un professionnel du vin de faire découvrir à un particulier ses goûts en matière de vin, pour tous les événements. Un coaching sur-mesure, accessible à tous, mêmes au moins expérimentés en matière de vins.

 

En France, seuls quelques Personal Wine Shoppers sont déjà en activité. Il s’agit d’un nouveau métier, en accord avec le besoin de découverte et de compréhension des clients dans leur dégustation.

Proposer de l’humain dans le vin, là réside peut-être la véritable innovation de SOMMELTIME.

 

AK / AZ – Bordeaux Business

Le site internet Sommeltime

La page Facebook Sommeltime