Tech’Day – A la rencontre des start-up et de l’Innovation

Tech’Day – A la rencontre des start-up et de l’Innovation

Cet été, Bordeaux Technowest a organisé  une demi-journée de rencontres avec la participation de 55 start-up exposantes. Fondé en 1989, l’incubateur est basé sur 5 sites en région bordelaise : Aero-parc à Mérignac, Ecoparc à Blanquefort, Newton à Bègles, Copernic à Saint-Médard-en-Jalles et la Source située en plein centre ville de Bordeaux. Toutes accompagnées par Technowest, les 55 start up ont présenté lors de l’événement leurs compétences en matière d’innovation  autour de plusieurs thématiques : L’Aéronautique, l’Aérospatial, la Défense, la Smart City, la Domotique ou encore l’Ecologie industrielle.

Technowest, un incubateur pour  la croissance et l’employabilité 

Avec plus de 180 entreprises accompagnées et environ 15 millions d’euros levés depuis sa création, la Technopole met également en avant sa monté en puissance avec la création de plus de 1000 emplois. L’incubateur revendique ainsi ces belles performances car elles s’inscrivent dans le développement économique de la ville de Bordeaux. En 2016, elle a ainsi enregistré plus de 4 millions d’euros de levées de fonds. Sunna Design et Entomo Farm sont aujourd’hui des illustrations de ces belles réussites.  Par ailleurs, sur l’exercice 2018 uniquement, les 55 entreprises accompagnées représentent environ 300 emplois.

Il est important de préciser que Technowest n’en est pas à son coup d’essai. L’incubateur a monté en 2017 une fabrique à start-up appelée La Source, cours Georges Clemenceau, en plein centre ville. Le nom est bien choisi puisque le choix de Technowest est d’héberger en son sein les projets les plus pertinents afin d’aider à leur développement de manière progressive.  Les locaux cours Clémenceau ont ainsi  été réaménagés afin de pouvoir accueillir plus de personnes.

Effectivement, 25 postes de travail sont mis à disposition des porteurs de projets sur un espace de 200m². En 2017, l’activité de l’incubateur Bordeaux Technowest représentait 182 emplois contre les 300 de 2018 (soit une hausse de 64% par rapport à l’année précédente). Ce qui permet de constater la forte propension de  l’incubateur à favoriser l’employabilité dans la région « en sourçant » (comme le nom de sa nouvelle fabrique l’indique) une grande quantité de start-up. Toutes présentes lors du Tech’Day, elles ont permis à la Technopole Bordeaux Technowest de montrer son excellente progression dans l’accompagnement des jeunes entreprises innovantes.  Ayant rassemblé plus de 400 participants sur la demi-journée, l’événement est un véritable succès pour l’incubateur.

L’innovation au cœur des start-up bordelaises

Pendant la matinée, on a pu retrouver la start-up Meshroom VR. Active depuis mars 2017, la start-up est spécialisée dans la revue de projet 3D et la réalité virtuelle. De plus, la start-up Mobalib qui était également présente parmi les exposants du Tech’Day, se positionne comme le nouveau réseau social pour les personnes en situation de handicap. Créée en 2016, et domiciliée à Lormont, la jeune entreprise a développé une technologie afin de « digitaliser » le service à la personne. Autre exemple, dans l’industrie automobile cette fois-ci, Gazelle Tech (concepteur de solutions de mobilité) est installée à Blanquefort depuis 2014.

On remarquera que de nombreuses junior entreprises siègent à proximité des sites d’implantations de Bordeaux Technowest. Pour preuve, fondée en 2016 et localisée à Bègles (à proximité du site Technowest de Newton), Qucit intervient dans le secteur de la Smart City et revendique l’incorporation progressive de l’Intelligence Artificielle au niveau urbain. Egalement présente lors du Tech’Day, la start-up Bziiit, vise à améliorer le marketing digital des points de ventes. Le marketing in-store est un secteur très innovant. On retrouve de plus en plus au sein des points de vente physiques, des dispositifs digitaux visant à enrichir et améliorer l’expérience-client. Enfin, la start-up Solylend, (également installée à Blanquefort, non loin du site de l’Ecoparc) met à disposition une plateforme de crowdlending.

En effet, la start-up opère depuis février 2017 grâce à sa solution dédiée aux initiatives sociales et solidaires. Avec le développement de jeunes entreprises par l’intégration de technologies innovantes au sein des business models, l’Innovation est devenue un élément majeur qui conditionne la réussite des entreprises bordelaises. Avec des idées nouvelles et l’incorporation du progrès technique, les entreprises mettent à dispositions de leurs clients des plateformes plus rapides et plus performantes afin de simplifier l’accès à leurs services. Dans un tel contexte, de nombreux secteurs  prometteurs tels que la E-santé, la Greentech, la Domotique ou encore la Smart City, feront l’objet de mutations et d’innovations importantes. Enfin, avec l’apparition de l’Iot (internet des objets) et l’arrivée prochaine de la 5G, il ne fait aucun doute que cette course à la créativité va s’intensifier au sein des jeunes entreprises dans les années à venir.

 

Anthony NSANGUE  – Alexandra ZWANG SIARNOWSKI
BORDEAUX Business

 

Sources :

Site de l’ADI

www.bordeaux-metropole.fr

www.technowest.com

 

 

Aucun commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X