Bordeaux Business

BORDEAUX Business, accélérateur de Business…
Le Media des Entreprises & des Entrepreneurs

Contactez-nous :
  • Aucun produit dans le panier.

Tenir le cap de sa trésorerie

  /  BRÈVES   /  Tenir le cap de sa trésorerie
sac dollar main protection

Tenir le cap de sa trésorerie

Maîtriser ses flux entrants et sortants, en tant que particulier ou entreprise est indispensable. Gérer ses rentrées d’argent tout en anticipant les risques des futures dépenses reste un exercice périlleux pour bon nombre d’individus. D’autant plus qu’aujourd’hui, la France et le reste du monde, affrontent une crise sanitaire qui a engendré une crise économique. Professionnels de la gestion de la trésorerie, AGICAP propose les bonnes pratiques à adopter lors d’une construction d’un plan prévisionnel de trésorerie. Ce webinar fut proposé le mardi 30 juin. Un sujet articulé par Frédéric BERNARD ; expert en gestion de trésorerie chez AGICAP, Bastien BOUILLARD ; Account Executive chez Moment, Thomas HOFFMANN  et Louis de MENTHIERE ; co-fondateurs de FUGU. 

Etablir son plan de trésorerie, un enjeu capital

Peu importe ses revenus, il est préférable pour chaque Français, afin de contrôler ses comptes bancaires ; d’élaborer un plan de trésorerie. Cela consiste à mettre un jour un tableau récapitulant tous ses encaissements et ses décaissements prévus pour le mois à venir. Le plan de trésorerie fait vraiment partie d’un processus d’anticipation et de sécurité vis à vis des économies de l’individu. 

Afin de réaliser un plan de trésorerie propre et précis, il faut le découper en plusieurs temps. Dans un premier temps, il faut faire correspondre chaque étage de ses encaissements et décaissements avec l’activité à l’origine de cette entrée ou sortie d’argent. C’est en prenant le temps de comprendre ses dépenses, que l’on peut les réguler ou les ajuster. 

La temporalité est également un paramètre important à prendre en compte. Cela permet de se créer des scénarios. Avec cette étape, l’individu peut se rendre compte de l’impact de chacune de ses décisions entraînant un flux financier. Ce procédé permet évidemment de prendre conscience des activités ou dépenses qui pourraient désormais être source d’économies. Mais, il permet aussi de visualiser des alternatives de financement en totale adéquation avec ses objectifs, que l’on soit un particulier ou une entreprise.

La cohérence et la pertinence de l’accord entre ses dépenses et ses objectifs est primordial. C’est ainsi que fonctionne le système économique tout entier. La demande et l’offre doivent se rencontrer, en adéquation avec les objectifs définis au préalable. 

Le bilan prévisionnel, un incontournable pour les entreprises

En tant qu’entreprise, la gestion des finances est des plus importantes. Alors lors d’un projet de lancement ou de création d’entreprise ; une vraie analyse de ses dépenses potentielles et des rentrées d’argent est indispensable. Ainsi, elle sera en capacité de prédire quels outils sont dispensables. Pourra aussi être déterminé quel projet est viable et surtout s’il est intéressant pour le secteur d’activité de l’entreprise. Cela permet également de maximiser sur les prestations qui semblent pouvoir rapporter le plus. Ainsi, il est possible de lancer son entreprise en toute sécurité.  Plus concrètement, les fondateurs et gérants de la future entreprise prennent alors conscience de l’impact réel des investissements, des achats TTC, des charges sociales, des réductions de capital, etc… mais aussi des apports en compte courant et des remboursements d’impôts notamment.

Les entreprises naissantes ou déjà viables depuis de nombreuses années sont toutefois confrontées à la crise économique d’aujourd’hui. “À la fin du premier trimestre 2020, la dette publique de Maastricht s’établit à 2 438,5 Md€, en hausse de 58,4 Md€ par rapport au trimestre précédent” selon l’Insee (1). Au vu des difficultés que surmontent aujourd’hui de nombreux secteurs d’activité, les banques sont largement sollicitées. Ne pouvant évidemment pas faire de miracles, les banques se voient dans l’obligation de repousser le projet de certaines sociétés. 

Des dispositifs de prêts bancaires mis en place par l’Etat

Bien que méfiantes, les banques proposent tout de même des solutions pour soutenir les entrepreneurs. En effet, un arrêté du 6 mai 2020 renforce le dispositif annoncé par le Président de la République le 16 mars. Ainsi, la liste des bénéficiaires des prêts garantis par l’Etat s’agrandit. “Le prêt bénéficie d’une garantie de l’État à hauteur de 70 à 90%, selon la taille de l’entreprise.” selon le Ministère de l’économie, des finances et de la relance (2). C’est une aide non négligeable dont les “sociétés, commerçants, artisans, exploitants agricoles, professions libérales, micro-entrepreneurs, associations et fondations” ont l’opportunité de bénéficier (2).

Cette conférence d’AGICAP, dont le CEO Clément MAUGUET est originaire de Bordeaux,  permet de prendre conscience de l’enjeu économique futur qu’a la trésorerie au sein des vies professionnelles et personnelles des Français. Un enjeu d’autant plus important en cette période de Covid-19. Une fois de plus, les individus observent l’évolution d’alternatives mises en place par le Gouvernement Français pour rétablir l’économie au plus vite.

  

Sources

AGICAP : www.agicap.fr

  1. À la fin du premier trimestre 2020, la dette publique de Maastricht s’établit à 2 438,5 Md€, de l’Insee, du 19 juin 2020 : https://www.insee.fr/fr/statistiques/4514398
  2. Covid-19 | Prêt garanti par l’État : mode d’emploi, du Ministère de l’économie, des finances et de la relance, du 20 mai 2020 : https://www.tresor.economie.gouv.fr/Articles/2020/04/03/covid-19-pret-garanti-par-l-etat-mode-d-emploi

Consultante Media pour BORDEAUX Business Le monde évolue si rapidement culturellement, économiquement, artistiquement... qu'il faut bien le raconter quelque part. La ville de Bordeaux en traduit bien les nuances. C'est un plaisir de vous les relater !

X
%d blogueurs aiment cette page :