Bordeaux Business

BORDEAUX Business, accélérateur de Business…
Le Media des Entreprises & des Entrepreneurs

Contactez-nous :
  • Aucun produit dans le panier.

Le tourisme de l’arrière saison, une opportunité à saisir

  /  BRÈVES   /  Le tourisme de l’arrière saison, une opportunité à saisir
Tourisme arrière saison vignes

Le tourisme de l’arrière saison, une opportunité à saisir

L’arrière saison est une période où le tourisme estival se poursuit, après le début de l’année scolaire. Elle est à la continuité des vacances estivale, plutôt privilégiée par les salariés ou les retraités qui préfèrent décaler leurs vacances en dehors de la haute saison. Cela offre aux touristes de nombreux avantages. Les tarifs des hébergements sont plus avantageux, avec un choix plus large que lors de l’été. En effet, les familles réservent souvent leurs congés plusieurs mois à l’avance. En cette période de COVID-19, les touristes sont nombreux à décaler leur départ, pour davantage de tranquillité. 

L’arrière saison, une période propice au voyage

Les comportements liés au tourisme ont évolué cette année, impactés par la COVID-19. Les touristes se sont davantage tourné vers un tourisme national, plutôt qu’international. Cela s’explique par les mesures sanitaires strictes, mais aussi la fermeture de certaines frontières aux ressortissants Français. Pour les entreprises du tourisme, ou qui en dépendent fortement, à l’instar de la restauration, il s’agit d’une bonne nouvelle. La solidarité envers les métiers les plus impactés permet de mobiliser, et de réduire l’impact économique du confinement. Un confinement synonyme pour bon nombre d’établissements d’arrêt de l’activité. La Nouvelle-Aquitaine, comme pour la saison estivale, est appréciée durant l’arrière saison. Elle offre des températures agréables, et de nombreuses activités. L’océan, la ville avec Bordeaux et son positionnement oenotouristique sont des avantages qui font la différence. Elle attire un autre type de touristes, pour le bonheur des professionnels.

De plus, les touristes se tournent vers des destinations également plus rurales. Après plus d’un mois passé en confinement, les touristes venant de grandes villes veulent reconnecter avec la nature. Ainsi, ils cherchent à découvrir leur patrimoine, tout en profitant du calme reposant de la nature. C’est ce que l’on appelle le “Slow Tourisme”.  Le Comité Régional du Tourisme (CRT) a décidé de mettre en place des initiatives pour promouvoir le tourisme intérieur. Il s’est d’ailleurs allié avec AirBnB pour mettre en avant des destinations méconnues, pour relancer le tourisme dans ces zones moins fréquentées. La Nouvelle-Aquitaine est d’ailleurs une référence en éco-tourisme, jouissant de nombreux parcs et zones forestières. Elle compte notamment 17 440 m² de parcs naturels et plus d’un million d’hectares de forêts. Autre atout de taille pour la région, et pas des moindres, les zones viticoles qui développent l’oenotourisme. 

Des offres touristiques pour relancer l’activité des professionnels

La haute saison est terminée, et les professionnels du tourisme commencent déjà à dresser le bilan de leur été. Un été particulièrement inédit, avec dans certains secteurs et certaines zones géographiques un bilan plutôt positif. C’est par exemple le cas de l’Hôtellerie, ou des services comme la location de vélos. D’autres secteurs, comme la culture ou la restauration, sont un peu plus en difficulté. Les contraintes sanitaires mises en  place ne permettent en effet pas de recevoir les clients dans des conditions optimales. Dans les restaurants, par exemple, le nombre de places assises est fortement réduit, pour respecter les distances. Les spectacles et salles de concert n’ont pas encore pu reprendre leur activité. Un coup dur pour de grandes salles comme l’Arkéa Arena de Bordeaux, qui a décalé ou annulé un grand nombre d’événements. 

En revanche, d’autres secteurs ont trouvé une manière d’assurer leur arrière saison en proposant des activités uniques. Le domaine Troplong Mondot, situé à Saint-Emilion, est producteur de vins. Pour développer son activité, il a mis en place un service de chambre d’hôtes, et permet à quelques privilégiés d’assister aux vendanges réalisées au sein du domaine. Les visiteurs peuvent ainsi découvrir tout l’envers du décor et déguster quelques vins, et séjourner au coeur du Château. La COVID-19 a certes eu un impact sur le tourisme, mais les professionnels des différents secteurs entendent bien saisir l’opportunité que représente l’arrière saison. Une opportunité de séduire et de faire découvrir le patrimoine et les beaux paysages de notre région.

Sources : 

BORDEAUX Business – 23 juin 2020 – Le Slow Tourisme, un retour aux sources ?

BORDEAUX Business – 4 juin 2020 – AirBNB, le tourisme intérieur

Consultante Media pour BORDEAUX Business. Apporter une analyse sur les grands événements business à Bordeaux me tient à cœur. Un travail de recherche intense, sur toutes les tendances du marché local. Avec BORDEAUX Business, je souhaite apporter aux entrepreneurs toutes les réponses pour évoluer sereinement, au gré de l'économie bordelaise.

X
%d blogueurs aiment cette page :