Vêtements recyclés pull sweats

Vêtements recyclés, avec UYD la mode devient responsable

Dernière mise à jour:

Les vêtements recyclés de UYD renforcent un peu plus les actions pour une mode plus responsable. En effet, l’industrie de l’habillement est une des industries les plus polluantes. Selon le rapport de l’ADEME, elle produit pas moins de 1,2 milliard de tonnes de CO2 par an. Face à ce constat, les acteurs du secteur prennent des mesures pour réduire leur impact. Parmi les solutions, les entreprises se tournent vers l’utilisation de matières recyclées ou vers une production plus durable. 

En ce sens, la production de matières premières se réorganise peu à peu. Cependant, la marche est encore longue. Aujourd’hui l’objectif est de réduire l’impact environnemental tout en respectant les limites écologiques de la planète. D’un autre côté, il convient également de réduire les inégalités sociales engendrées par cette industrie. L’entreprise UYD, s’engage pour cela afin de bousculer les codes de la mode avec des vêtements recyclés. Voici donc une démarche ambitieuse qui doit s’établir plus amplement dans le secteur. 

L’industrie de l’habillement et ses problématiques environnementale et sociales

Selon l’ADEME, 100 milliards de vêtements se vendent chaque année. Les consommateurs font face à une consommation effrénée de vêtements. Les collections s’enchainent à une vitesse folle et se vendent dans le même temps tout aussi bien. La production de vêtements a doublé entre 2000 et 2014. On parle alors de la fast fashion. Ce concept consiste à créer de plus en plus de collections chaque année pendant que les vêtements recyclés se frayent un chemin.

Si la quantité est au rendez-vous, cela se fait au détriment de la qualité. L’industrie de l’habillement fait donc face à des problématiques environnementales et sociales. En effet, les vêtements sont produits avec des procédés polluants et sont assemblés dans des pays sous développés avec un main d’œuvre bon marché. Si le secteur crée de nombreux emplois, 1 million dans le monde, il est le 3ème secteur le plus polluant. 

Par exemple, les vêtements utilisent des matières synthétiques comme le polyester. A ce jour 70% des fibres synthétiques produites proviennent du pétrole. Cependant, le pétrole est une ressources fossiles limitée. De plus, une fois produit, les vêtements synthétiques relâchent des micro particules lors des lavages. Toujours selon l’ADEME 500 000 tonnes de microparticules finissent dans les océans. Cela représente concrètement 50 milliard de bouteilles plastiques. 

D’un autre côté, la production du coton est également nocive pour l’environnement. En effet, elle demande l’utilisation de nombreux pesticides ainsi qu’une grande quantité d’eau. La production d’un tee shirt en coton équivaut à 70 douches. Dans le même temps, les vêtements recyclés sont de plus en plus mis en avant.

En parallèle, face à l’augmentation des salaires, l’industrie textile se délocalise dans des pays ou la main d’œuvre est moins chère comme au Pakistan ou au Bangladesh. Par ailleurs, les conditions de travail sont moins encadrées et protectrices qu’en Europe. Face à la demande croissante, les infrastructures de production peine à s’adapter. La conséquence est directe sur les travailleurs. 

Ainsi, le secteur textile fait face à de la surexploitation et des accidents industriels. Il va s’en dire que ces dernières années, plusieurs scandales ont entaché la réputation de ce dernier. L’effondrement du site de production Rana Plazza en 2013 et dernièrement le travail forcé des Oïghours mettent en lumière les abus du secteur. Si ces événements sont dramatiques, ils forcent les consciences à adopter des solutions pour une industrie meilleure. Face à cela, des acteurs comme UYD, décident de trouver des solutions en proposant des vêtements recyclés faits en France.

Vêtements recylés sweats couleurs
Avec UYD, les sweats sont recyclés et recyclables

Les vêtements recyclés UYD en faveur d’une mode juste.

L’entreprise UYD est née du constat que 700 000 tonnes de vêtements ainsi que 345 millions de tonnes de plastique sont jetés chaque année. Pour son créateur, Erwan  Kervarec, il convient d’agir face à l’urgence environnementale et sociale. Ainsi, il a décidé de créer des vêtements et notamment des sweats fabriqués à partir de tissus recyclés et recyclables. Son concept a retenu l’attention puisqu’il a été lauréat lors du French Tech Tremplin 2020-2021. De plus, il a reçu le label d’Initiative Remarquable par Initiative France en 2020 et 2021. 

L’idée d’Erwan Kervarec est de créer des vêtements sans produire aucune matière. Sa première collection utilise des bouteilles plastiques recyclées. Cela a notamment permis de sauver ces bouteilles de l’enfouissement, de l’incinération ou encore de la dérive sauvage dans les océans. UYD bannit également le coton son processus de fabrication afin de se concentrer sur des vêtements entièrement recyclés et recyclables. D’un autre côté, après 3 ans de recherche et développement, l’entreprise a pu produire un nuancier de 2000 couleurs. Ce point est important puisqu’il révolutionne l’industrie du textile recyclé qui possède un choix de couleurs restreint à 65 couleurs.  

Enfin, toujours l’objectif de réduire l’impact environnemental et social, UYD fait le choix d’une production française. La production des tissus se fait à Lyon. En suivant, les vêtements recyclés sont assemblés à Quimper. Ainsi, la marque UYD est une marque qui s’inscrit dans le renouvellement de l’industrie textile. A Bordeaux, l’entreprise Rinvest propose également une nouvelle vision de la mode. La marque Bordelaise propose des collections de vêtements réalisés à partir de tissus recyclés comme des chutes de tissus ou encore des draps…

Sources : 

“Innovation Eco responsable : des Sweats 100% recyclés et recyclables, UYD lance sa marque” UYD, communiqué de presse du 16 septembre 2021

“La mode sans dessus-dessous” ADEME infographie

L’impact de la mode : drame social, sanitaire et environnemental” Oxfam France, article du 24 septembre 2020

Abonnez-vous à la Newsletter

X