bouteille de vin rouge et recyclage du CO2

Vin, vigne, écologie durable et recyclage du Co2

Dernière mise à jour:

L’écologie durable et le recyclage du CO2, gaz à effet de serre très largement émis par l’Homme, sont des enjeux mondiaux. Ainsi, à Bordeaux, le Château Montrose, premier producteur mondial de bicarbonate de potassium issu du CO2 des fermentations alcooliques, montre des objectifs forts. En effet, il vise le 100% recyclé pour limiter son impact sur l’environnement avec l’application de mesures “vertes” dans son fonctionnement. Le vin est un secteur porteur de l’économie bordelaise, qui évolue vers des pratiques plus en phase avec les engagements environnementaux de la région. 

Château Montrose, site Pilote de l’écologie durable et du recyclage du CO2

Le Château Montrose est particulièrement investi dans le développement durable depuis plus de 15 ans. C’est donc tout naturellement que le site s’est proposé pour piloter le recyclage systématique de ses productions. En 2020, le domaine vise la captation de la totalité du CO2. Pour y parvenir, le Château Montrose est équipé d’un système automatisé qui capte le CO2 dans l’ensemble du domaine. Depuis 2018, le projet est piloté par une cellule R&D en partenariat avec Alcion-SEDE Veolia et vise la réduction de l’empreinte carbone. Ce système est un réseau de captation, à la sortie des cuves, du gaz émis lors des fermentations. Il contient aussi un réseau de colonnes de transformation du gaz en bicarbonate. Pour le Château Montrose, les vendanges de cette année produisent 40 tonnes de bicarbonate de potassium. Cela fait de Montrose la première propriété viticole mondiale à produire du bicarbonate issu des fermentations alcooliques.

Le Château de Montrose cherche à réutiliser la production de bicarbonate en interne et en externe. Il s’utilise dans de nombreux secteurs comme l’alimentaire, la cosmétique, la pharmacie ou l’agriculture. C’est un produit aux vertues multiples, bon pour la santé des hommes et pour les sols. Ce qui s’inscrit parfaitement dans la démarche des viticulteurs d’oeuvrer pour une culture plus saine. Le meilleur exemple est le vin bio, utilisant des produits non chimiques pour le traitement des sols. Certains professionnels reviennent à des traitements plus naturels, et à la production d’un vin avec des techniques manuelles. Ces procédés répondent à des besoins de la part des consommateurs, soucieux des procédés de production et de réalisation des produits. Ainsi, l’essor du bio encourage les domaines viticoles à se tourner vers les produits naturels. Ce virage prend du temps, comme la propagation de la méthode du recyclage du CO2 dans les domaines. 

Vin rouge versé

L’écologie et l’éveil des consciences, un enjeu capital pour le vin bordelais

Le vin est un incontournable à Bordeaux. Il est l’un des piliers incitateur du tourisme international, avec des visiteurs étrangers friands de dégustation. Outre le savoir-faire et la réputation dont jouissent certains domaines, l’engagement en faveur de gestes pour la planète permet de faire la différence. En effet, les consommateurs sont attentifs aux engagements des entreprises, quel que soit leur secteur d’activité. Ils font attention à la politique de l’entreprise, à ses valeurs et au message qu’elle transmet. Pour le vin, il en est de même. Les domaines qui font des choses pour soigner leur empreinte écologique et pour respecter l’environnement sont bien perçues. Ces démarches sont progressives et demandent du temps, mais ce temps est indispensable. 

D’autres domaines font le pari de l’innovation et du progrès pour toucher davantage les nouveaux consommateurs. Ainsi, pour raconter l’histoire de leur domaine en dehors des supports traditionnels, certains utilisent des moyens plus technologies. Par exemple, le Château Laffitte Carcasset utilise la réalité augmentée… sur ses étiquettes. Grâce à une application, le consommateur découvre ainsi l’histoire du vin qu’il déguste et son domaine. Ce sont autant de révolutions qui dépoussièrent le secteur, qui s’éloignait des nouvelles attentes des jeunes consommateurs…

Sources : 

Communiqué de presse – Château Montrose 23 septembre 2020

Château Montrose – Millésima

Abonnez-vous à la Newsletter

X